accueil
  Qui sommes nous ? | Sur l'asile | Maraudes | Exilés mineurs | Presse pays d'exil | Nous contacter | Photos | Archives
  Liens | A Calais | Les exilés sur les routes d'Europe | Adresses utiles à Paris

Accueil du site > A Calais > Plainte du collectif C'Sur pour « non-assistance à personne en (...)

Article de Libélille

Plainte du collectif C’Sur pour « non-assistance à personne en danger » de l’état

mardi 22 janvier 2008

La colère de l’abbé Boutoille CALAIS - Il a déposé plainte contre l’Etat vendredi, au nom du Collectif de soutien d’urgence aux réfugiés, le C’Sur. L’abbé Jean-Pierre Boutoille,porte-parole, accuse l’Etat de « non-assistance à personne en danger »pour avoir laissé à la rue quelque 400 migrants fin décembre, quandle thermomètre est descendu sous -5 degrés. Interview.

21/01/2008 La colère de l’abbé Boutoille CALAIS - Il a déposé plainte contre l’Etat vendredi, au nom du Collectif de soutien d’urgence aux réfugiés, le C’Sur. L’abbé Jean- Pierre Boutoille, porte-parole, accuse l’Etat de « non-assistance à personne en danger » pour avoir laissé à la rue quelque 400 migrants fin décembre, quand le thermomètre est descendu sous -5 degrés. Interview.

A quoi sert cette plainte ?

On voulait marquer le coup, un effet coup de poing. Pendant la période de grand froid, nous avons demandé au préfet l’ouverture d’un local pour abriter les migrants. Il y a des gens qui tombaient en syncope, il y aurait pu avoir un drame.

Qu’avez-vous fait ?

Nous avons écrit, interpellé, faxé, personne n’a répondu. Nous avons alerté le ministre de l’Immigration, Brice Hortefeux, aucune réponse. Martin Hirsch, haut-commissaire aux solidarités actives a déclaré qu’il fallait ouvrir des locaux d’urgence. Nous lui avons envoyé trois fax. Il ne répond pas. La préfecture nous a indiqué qu’il fallait appelé le 115. Nous l’avons fait, nous avons obtenu quatre places, deux à Boulogne et deux à Marquise. Nous avons ouvert une salle paroissiale. Le lendemain, la mairie de Calais a réquisitionné un local (Voir Libé Lille du 21 décembre, ndlr). L’Etat semble impuissant face à la réalité. J’adore quand Brice Hortefeux parle, à l’Assemblée nationale, de 150 migrants dans les rues de Calais ! La semaine dernière, ils étaient 600 dans la file des repas, c’est à dire plus en réalité, puisqu’on ne voit pas tout le monde. Et je ne compte pas les migrants d’Aire-sur-la-Lys, Saint-Omer, Dunkerque, Gravelines, qui s’éparpillent pour ne pas être trop repérés. Brice Hortefeux n’est jamais venu voir la détresse des réfugiés, ni le travail des associations, nous l’avons pourtant invité. Moi, si j’étais ministre, la première chose que je ferais, c’est d’aller sur le terrain.

Ce serait reconnaître que rien n’est réglé. Il n’y a pas de déshonneur à reconnaître ses limites. Personne n’est infaillible.

Etes-vous pour l’ouverture d’un centre d’hébergement comme l’ancien centre de Sangatte ? Nous sommes pour la libre-circulation des personnes, prévue par les conventions de Genève et de Dublin, et pour l’application de la déclaration universelle des droits de l’homme. Dans la situation actuelle, nous prônons un lieu d’accueil pour trois à quatre jours, le temps de soigner et de restaurer les gens, et de leur proposer de demander l’asile en France. Après, ceux qui veulent aller en Grande- Bretagne malgré tout assument leur choix. Pour l’instant, ils sont désemparés, et à la merci des passeurs et vivent dans des situations dramatiques. En plus, ceux qui vont demander l’asile à la préfecture, à Arras, ressortent encadrés par des policiers, alors ils ont peur de le faire. Recueilli par H.S.

 
 
   
   
  La police épinglée pour ses abus envers les migrants de Calais
AFP 16 novembre 2012 La police épinglée pour (...)
Fermeture de la jungle : le droit des personnes ne doit pas rester à la porte
17 septembre 2009 Fermeture de la jungle : (...)
après l’accord franco britannique destructions des jungles et charters ?/ after the France UK agreement, destruction of the jungle and deportation charter flights ?
L’Arrangement franco-britannique du 6 (...)
Assez d’intimidation des militants qui veillent au respect des droits fondamentaux des étrangers !
Assez d’intimidation des militants qui (...)
La situation des exilés sur le littoral de la Manche et de la Mer du Nord /شرایط پناهندگان در سواحل دریای "مانش" و دریائ شمال در فرانسه
شرایط پن
Calais : Manifestation spontanée des Migrants contre les brutalités policières
Dès la distribution du thé et des viennoiseries
Des photos de Calais par un photographe
Etre migrant à Calais Cinq ans après la (...)
Récit d’observateurs belges à Calais
Un samedi de novembre à Calais, "Erythrée", (...)
Lettre ouverte des maires du littoral publiée par l’association Salam
Alors que l’Assemblée Nationale examine (...)
Newsletter n°5 des Invisibles
A lire dans son intyégralité sur www.lesinvisibles
Le site du photographe François Legeait qui montre la réalité de Calais
Aller sur le site
Manifestation pour des passeports à Calais
Manifestation pour des passeports à Calais (...)
Les Réfugiés de Loon-Plage ( Dunkerque ) privés du droit fondamental de se nourrir
Une fois encore, les réfugiés ont été les (...)
Compte-rendu de la visite du collectif Exilés 10 à Calais
en pièce jointe en format pdf

 
 

Entrez votre recherche dans le formulaire ci-dessus puis validez.
 
  Plan du site / Web map  
  Espace privé  
   
Accueil - Fil d'info - Site réalisé avec SPIP