accueil
  Qui sommes nous ? | Sur l'asile | Maraudes | Exilés mineurs | Presse pays d'exil | Nous contacter | Photos | Archives
  Liens | A Calais | Les exilés sur les routes d'Europe | Adresses utiles à Paris

Accueil du site > Maraudes > compte rendu de la réunion à la mairie du 10ème - 11 juin (...)

compte rendu de la réunion à la mairie du 10ème - 11 juin 08

dimanche 6 juillet 2008, par exilés 10


Compte rendu de la réunion entre le Collectif et la mairie du 10ème arrondissement de Paris

Mercredi 11 juin 2008

Assistaient à cette réunion

Alexandra Cordebard première adjointe chargée de la Culture, de la Jeunesse, de la Mémoire et du Monde combattant Sybille Fasso conseillère d’arrondissement chargée des Affaires sociales et des Personnes âgées Alain-Pierre Peyraud Conseiller d’arrondissement chargé des espaces vertes et de la Lutte contre l’exclusion Olivier Aubert Collectif de soutien des exilés du 10ème Vincent Bocher Collectif de soutien des exilés du 10ème Jean Michel Centres Collectif de soutien des exilés du 10ème Diane Kitmun Collectif de soutien des exilés du 10ème Anne Rohmer Collectif de soutien des exilés du 10ème Joëlle Wadoux Collectif de soutien des exilés du 10ème

Les sujets abordés ont été :

• la mise en place d’un lieu d’accueil et d’information (kiosque) • la situation des mineurs isolés étrangers • les conditions de vie et d’hébergement des exilés • les réactions récentes des habitants du quartier

1 Mise en place d’un lieu d’accueil et d’information

Le Collectif a rappelé que cette revendication date déjà de 5 ans et n’a toujours pas abouti. Il s’est étonné de la procédure d’élaboration du cahier des charges durant laquelle ni FTDA, ni EMMAUS, ni la Mairie du 10ème n’ont jugé utile de prendre contact avec les associations qui connaissent bien cette question (Collectif, ESI St Martin, CAMRES, Conseils de Quartier). La pertinence du choix de FTDA et EMMAUS pour élaborer ce cahier des charges a également été posée.

Alain Pierre Peyraud a reprécisé ce qu’était ce lieu : un lieu d’accueil de jour et d’information avec 6 salariés, ouvert à l’ensemble des publics. Il accueillerait 20 à 25 personnes en même temps sur une surface de 100 à 150 m2. Le budget serait de 300 000 euros par an

Il a indiqué que des efforts importants avaient été faits et que pour l’instant se pose la question du lieu. En effet les bailleurs sont réticents à louer un local pour un accueil de jour de personnes à la rue.

Quant au cahier des charges, le choix des associations responsables a été fait par rapport à leur notoriété et leur poids. Pour négocier avec les pouvoirs publics et être entendu, mieux valait avoir des associations reconnues.

Il insiste également sur le fait que le cahier des charges est un cadre général classique pour un accueil de jour et qu’il était évolutif. Un comité de Pilotage réunissant les associations (dont le Collectif, le MRAP, le GISTI, les Conseils de Quartier) devrait être mis en place avant l’ouverture du centre et aura la possibilité d’enrichir ce cahier des charges.

Par rapport aux interrogations sur la pertinence des deux associations retenues, en termes de qualité d’intervention, de compétence et de connaissance, il souligne que cela sera fortement dépendant des personnes recrutées pour faire fonctionner ce kiosque.

Des membres du collectif demandent si compte tenu du temps perdu, il ne serait pas utile dans un premier temps de mettre en place une structure temporaire avec des algécos. Après discussion Alain Pierre Peyraud et une grande partie des participants estiment que la mise en place d’une structure provisoire pourrait être un moyen d’enterrer ce projet. La solution temporaire a été proposée par le Commissariat du 10ème qui y voit aussi la possibilité en cas de tension de la déplacer plus facilement.

Par ailleurs Alain-Pierre Peyraud souligne que la création d’un lieu fixe, montre l’appropriation par le 10ème et par ses habitants de cette problématique et confère une plus grande légitimité à cette action. Par ailleurs la mise en place d’algecos serait certainement moins bien acceptée par les habitants. Il note aussi que maintenant tout le monde est au courant et s’attend à l’installation de ce lieu d’accueil et d’information et que même si des réactions hostiles peuvent se manifester à l’avenir, pour le moment la Mairie n’a pas eu de remontée de réticences.

Alexandra Cordebard souligne qu’une grande énergie a été dépensée pour convaincre les partenaires institutionnels et qu’ils ne vont pas s’arrêter maintenant et se rabattre sur les algécos.

En conclusion de ce premier point : • le local doit être trouvé • le cahier des charges doit être transmis au Collectif et aux autres associations en contact avec les exilés • le comité de pilotage doit se mettre en place rapidement

2 La situation des mineurs isolés étrangers

Le Collectif rappelle la situation de ces mineurs dans le 10ème : • un dispositif inadapté par manque de moyens et de personnels • un nombre de places d’accueil insuffisant et donc des mineurs restant dehors chaque soir et un tri inacceptable sur l’apparence physique notée place du Colonel fabien • un suivi socio éducatif insuffisant dont les mineurs se plaignent et qui ne permet pas de leur donner correctement les informations dont ils ont besoin pour prendre leur décision, avec pour conséquence le rejet sur les routes de l’errance de la majorité d’entre eux

La protection des mineurs étant de la responsabilité du Département il est nécessaire que la Mairie du 10ème intervienne auprès de la Mairie de Paris.

Alain Pierre Peyraud indique qu’il a eu des contacts avec Myriam El Khomri en charge de la protection de l’enfance à la Mairie de Paris. Elle réfléchit sur le renforcement du dispositif avec notamment plus de maraudes. Pour lui, elle est consciente du problème qu’elle maitrise bien et va certainement prendre des dispositions.

Pour l’instant les discussions avec les partenaires du dispositif de primo accueil ont porté principalement sur les moyens donnés à FTDA et la possibilité d’augmenter le nombre de places. Une augmentation du nombre de nuitées avait été proposée à FTDA, mais Pierre Henry a décidé de bloquer le nombre de places car il estimait qu’il n’avait pas les moyens de prendre en charge plus de 40 mineurs. Au niveau de la DDASS, l’idée de la mise en place d’une mise à l’abri du type de celle qui a eu lieu cet hiver avec l’association « aux captifs la libération » reste très présente.

Le Collectif estime en effet que les moyens mis à disposition ne permettent pas la protection des mineurs isolés étrangers présents mais se demande si 50 mineurs (dont 40 afghans) pour 7 intervenants (sans compter la directrice son adjointe et les personnels d’accompagnement) est vraiment trop lourd.

Alain Pierre Peyraud estime que la Mairie du 10ème ne peut être qu’un relais pour l’interpellation de la Mairie de Paris.

A également été abordée la question des personnes qui tentent de monnayer des rapports sexuels avec les mineurs. Le Collectif a fait part des informations qu’il avait de la part des jeunes et de FTDA. Alain Pierre Peyraud a indiqué que le même constat avait été fait par le personnel du jardin Villemin, mais que pour la police et le procureur il fallait un flagrant délit.

3 les conditions de vie et d’hébergement des exilés

Le lieu de distribution des repas

Pour la Mairie, le déplacement de ce lieu n’a pas été la conséquence de plaintes de riverains du 10ème. L’Armée du Salut aurait demandé le déplacement pour des raisons de sécurité, la traversée de la rue, place du Colonel Fabien, présentant un danger certain.

Alain Pierre Peyraud regrette la séparation du lieu de distribution des repas et du lieu de départ des bus atlas.L’ouverture d’un restaurant social, lieu de distribution couvert, humainement plus acceptable est prévu pour cette mandature.

Il admet qu’il faut redéplacer le lieu de distribution pour le mettre au même endroit que le départ des bus. Un retour place du colonel Fabien, où les conditions étaient meilleures pour tous est à discuter lors de la réunion du 10 juillet et à revoir avec nos voisins du 19ème.

A également été évoquée l’idée de deux lieux de distribution.

Les bus atlas et l’hébergement à la boulangerie

Le Collectif fait état des problèmes notés : • listes par nationalité, qui si elle facilite le travail du personnel du Cœur des Haltes contribuent aussi à l’augmentation des tensions du fait du manque de transparence de l’élaboration des listes définitives des bus • départs de bus vides ou avec peu de personnes sur décision de la sécurité de la RATP ou du Cœur des Haltes, souvent sans motif sérieux • maintien d’un seul bus faisant trois rotations alors que deux bus pourraient certainement être mis en place pour permettre un accès plus rapide au lieu d’hébergement • quotas qui seraient imposés par la boulangerie en ce qui concerne les afghans et qui auraient conduit au refus d’en accepter 10 récemment bien que leurs noms aient été régulièrement noté par le bus atlas avec lequel ils étaient arrivés, • manque de places à la boulangerie qui contribue à laisser dehors de plus en plus de personnes notamment cet hiver où un quatrième bus n’a été mis en place que deux jours • réveil matinal et mise à la porte dès 7h, 7h30

Alain Pierre Peyraud dit qu’il est difficile d’obtenir des informations précises sur le nombre de places disponibles à la Boulangerie. En ce qui concerne le nombre de places disponibles il lui semble urgent de prévoir une augmentation des places d’hébergement pour répondre aux nouveaux beoins. Il faudrait optimiser ce dispositif et pour cela réunir les partenaires autour d’une table pour en discuter.

L’important pour la Mairie est aussi de maintenir le départ de bus dans l’arrondissement. La DDASS proposait en effet de l’éloigner du 10ème.

4 les réactions récentes des habitants du quartier

Le Dimanche précédent une réunion a eu lieu sur la place Raoul Follereau avec les habitants et des élus dont le maire du 10ème. Cette réunion faisait suite aux incidents le 26 mai et aux réunions des riverains sur la question de la présence des exilés sous les arcades la nuit.

Un cinquantaine d’habitants étaient présents, malgré la mobilisation faite par une dizaine de personnes particulièrement hostiles à la présence des exilés. Des habitants présents lors de ce rendez vous sur la place ont très clairement pris pris la défense des exilés. Un petit groupe plus radical pourrait passer à l’acte et c’est pour cela que des réunions avec FTDA ont eu lieu afin que les exilés soient informés de ce risque potentiel.

Les priorités du maire du 10ème  Ouverture du kiosque  Augmentation des places d’hébergement  Meilleure prise en charge des mineurs

réunion entre le Collectif et la mairie du 10ème juin 2008 | 0 X 0 | 49.2 ko
 
 
   
   
  compte rendu des activités et maraudes mars mai 2013
Activités et maraudes du Collectif de Soutien (...)
compte rendu des activités et maraudes janvier février 2013
Mineurs 3 janvier 2013 Il y avait 37 jeunes (...)
compte rendu des activités et maraudes novembre décembre 2012
Mineurs 4 novembre Ils sont entre 32 et 33 (...)
compte rendu des maraudes : septembre octobre 2012
Mineurs 1er septembre Après le calme (...)
compte rendu des maraudes : juin aout 2012
Juin - Aout 2012 Les mineurs 5 juin (...)
compte rendu des maraudes:mai 2012
Des mineurs toujours maltraités En mai ils (...)
compte rendu des maraudes : mars avril 2012
Compte rendu des activités et des maraudes du (...)
compte rendu des maraudes : janvier février 2012
Les mineurs dans le froid En janvier et en (...)
compte rendu des maraudes novembre décembre 2011
Les mineurs En 2011 nous avons rencontré (...)
compte rendu des maraudes septembre octobre 2011
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes juillet aout 2011
Les mineurs En juillet nous avons rencontrés (...)
compte rendu des maraudes juin 2011
Les mineurs En juin nous avons rencontrés 73 (...)
compte rendu des maraudes mai 2011
Les mineurs En mai 82 nouveaux mineurs (...)
compte rendu des maraudes avril 2011
Les mineurs En avril, 69 nouveaux mineurs (...)
compte rendu des maraudes mars 2011
Les mineurs Depuis janvier 2011 nous avons (...)
compte rendu des maraudes janvier février 2011
Les mineurs Durant les deux premiers mois de (...)
compte rendu des maraudes décembre 2010
Les mineurs Nous avons rencontré 124 (...)
compte rendu des maraudes novembre 2010
Les mineurs Durant ce mois de novembre nous (...)
compte rendu des maraudes octobre 2010
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes septembre 2010
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes août 2010
Mineurs dans l’attente Les vacances (...)
compte rendu des maraudes juillet 2010
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
évacuation du canal : communiqué du Collectif
Exilés afghans : hypocrisie gouvernementale (...)
compte rendu des maraudes juin 2010
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes mai 2010
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes avril 2010
Les mineurs Nous avons vu 46 nouveaux (...)
compte rendu des maraudes mars 2010
Mineurs : toujours nombreux, toujours mal (...)
compte rendu des maraudes février 2010
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes janvier 2010
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
CP/Collectif de soutien des exilés du 10ème – GISTI - MRAP Nouvel hébergement parisien à l’ancien hôpital Saint-Lazare Toujours pas de réponse satisfaisante à la situation des exilés
Communiqué de Presse Collectif de soutien (...)
CP/Conditions de vie inhumaines des exilés dans le 10ème arrondissement à Paris
Conditions de vie inhumaines des exilés dans (...)
compte rendu des maraudes décembre 2009
Paroles de mineurs Voici ce que disaient (...)
compte rendu des maraudes novembre 2009
Après 4 ans, un espoir pour les mineurs ? Le (...)
compte rendu des maraudes octobre 2009
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes septembre 2009
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes du collectif août 2009
L’expulsion indigne des exilés des (...)
lettre ouverte des associations au maire de Paris après les expulsions des exilés des parcs du 10ème (signatures au 12 sept)
LETTRE OUVERTE À MONSIEUR DELANOE Monsieur (...)
Compte rendu des maraudes du Collectif de Soutien des Exilés du 10ème arrondissement de Paris Juillet 2009
Les mineurs toujours plus nombreux 52 (...)
À Paris, les exilés, principalement afghans, chassés du parc Villemin, seul abri qui leur est offert la nuit !
À Paris, les exilés, principalement afghans, (...)
compte rendu des maraudes du collectif juin 2009
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes du collectif mai 2009
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes avril 2009
Comment se débarrasser des mineurs afghans ? (...)
2e Cercle de silence devant l’église Saint-Laurent, Paris X
Dimanche 26 avril 17h - 18h Appel de (...)
compte rendu des maraudes mars 2009
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
L’inhospitalité a tué deux exilés à Paris et à Calais/عدم مهمان نوازی باعث کشته شدن دو پناهنده در پاریس و کاله شد/Inhospitality killed two exiles in Paris and Calais
Communiqué du Collectif de soutien des exilés (...)
Action Amnesty International : 25 et 29 avril 2009 : demander l’asile est un droit, pas un délit
Les groupes parisiens d’Amnesty (...)
Intervention du Collectif au square Villemin (Paris 10ème) le 3 avril 2009 à l’occasion de la semaine du développement durable
Nous n’allons pas vous parler des (...)
compte rendu des maraudes février 2009
Février 2009 Toujours plus de mineurs (...)
compte rendu des maraudes janvier 2009
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
CERCLE DE SILENCE ( دايره سکوت) le samedi 7 février 2009 17h - 18h sur le parvis de st Laurent PARIS 10
Le collectif des exilés du 10e a appellé à un (...)
Compte rendu de la réunion du comité de suivi du Kiosque du 22 janvier 2009
Compte rendu rédigé par le Collectif de (...)
Réunion des associations du 10ème avec la mairie - 13/02/09
COMPTE RENDU REDIGE PAR LES ASSOCIATIONS (...)
compte rendu des maraudes décembre 2008
Des mineurs de plus en plus nombreux En (...)
compte rendu des maraudes novembre 2008
Espoirs déçus pour la vingtaine de mineurs (...)
réunion publique le 28 novembre à Paris sur la situation des afghans
GUERRE EN AFGHANISTAN CHASSE AUX EXILES (...)
compte rendu des maraudes octobre 2008
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes septembre 2008
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes août 2008
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
Compte rendu des maraudes du collectif en juillet 2008
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
un après midi avec les exilés ; 5 juillet 2008 square Villemin
5 juillet : une éclaircie La journée débute (...)
Compte rendu des maraudes du collectif en juin 2008
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
Rencontre avec les exilés samedi 5 juillet de 13h à 18h
Organisée par le collectif des exilés du Xe (...)
Compte rendu des maraudes du collectif en mai 2008
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
Compte rendu des maraudes du collectif en avril 2008
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
Compte rendu des maraudes du collectif en mars 2008
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
Avenue de Verdun 04/03/08
Avenue de Verdun Ch R. 04/03/08 Ils sont (...)
1000 jeunes français de plus en Afghanistan, combien de jeunes Afghans en sus dans le 10e arrondissement de Paris ?
1000 jeunes français de plus en Afghanistan, (...)
Maraude auprès des Irakiens présents dans le 10ème arrondissement
Affligeant de discuter avec les Irakiens (...)
Compte rendu des maraudes du collectif en février 2008
Des mineurs moins nombreux que l’an (...)
Lexique pour les comptes rendus de maraudes
Allées de Verdun : allée située près de la (...)
Reportage : Paris, le quotidien de l’exil
A lire sur : http://www.leblogde21.com/ Au (...)
Compte rendu des maraudes du collectif en janvier 2008
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
Compte rendu des maraudes du collectif en décembre 2007
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
Compte rendu des maraudes du collectif en novembre 2007
De plus en plus de mineurs isolés étrangers (...)
Renversement d’image pour afficher l’invisibilité des exiles
De l’autre côté de l’affiche... (...)
Compte-rendu des maraudes d’octobre 2007 du Collectif
Le dispositif parisien d’accueil des (...)
Compte-rendu des maraudes de septembre 2007 du Collectif
Lire ce compte-rendu en pdf : Dur combat (...)
Irakiens, SDF à Paris, coincés entre deux enfers
PARIS, 15 nov 2006 (AFP) - "Je ne sais pas où (...)
Compte-rendu des maraudes de l’été 2007
L’accueil des exilés : version parisienne
Maraude de juin 2007
Exceptionnellement les pièces jointes ne sont (...)
compte rendu des maraudes du collectif mai 2007

Compte-rendu des maraudes d’avril 2007
Lire ce compte-rendu en pdf : L’approche
Compte-rendu des maraudes de mars 2007
Lire ce compte-rendu en pdf : Les mineurs (...)
Compte-rendu de Février 2007
Le mois de février a été marqué par la chasse (...)
Compte-rendu des maraudes de janvier 2007
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
Compte-rendu des maraudes de décembre 2006
Retrouvez les autres compte-rendus de maraude (...)
Compte-rendu des maraudes de novembre 2006
Retrouvez les autres compte-rendus de maraude (...)
Compte rendu des maraudes d’octobre 2006
Alors que le froid a fait son arrivée, tout (...)
Maraudes de septembre 2006
Les familles sont parties Sur les 7 familles (...)
Maraudes de juillet et d’août 2006
Appliquer chaque fois que c’est (...)
Compte rendu des maraudes de juin 2006
Retrouvez les autres comptes-rendus de (...)
Compte-rendu des maraudes de mai 2006
Retour Avenue de Verdun et sur les quais du (...)
Compte-rendu des maraudes d’ avril 2006
« Cela me ramène des années en arrière quand (...)
Les rafles discriminatoires d’étrangers seraient-elles légales ?
Dimanche 7 mai 2006, huit avocat-e-s de (...)
Maraudes de mars 2006
Cette année, sans doute sous la pression des (...)
Compte-rendu des maraudes de février 2006
Durant ce mois de février il y avait seulement
Maraudes de décembre 2005 et janvier (Gare de l’Est, Paris X)
« Si on ouvrait 1000 places demain, il y (...)

 
 

Entrez votre recherche dans le formulaire ci-dessus puis validez.
 
  Plan du site / Web map  
  Espace privé  
   
Accueil - Fil d'info - Site réalisé avec SPIP