accueil
  Qui sommes nous ? | Sur l'asile | Maraudes | Exilés mineurs | Presse pays d'exil | Nous contacter | Photos | Archives
  Liens | A Calais | Les exilés sur les routes d'Europe | Adresses utiles à Paris

Accueil du site > Maraudes > Compte rendu des maraudes du collectif en juin 2008

Compte rendu des maraudes du collectif en juin 2008

samedi 19 juillet 2008, par exilés 10


Compte rendu des maraudes du Collectif de Soutien des Exilés du 10ème arrondissement de Paris

juin 2008

De réunion en réunion la question des mineurs en danger reste sans réponse

Les acteurs du dispositif refusent de prendre les responsabilités que leur imposent tant la loi française que les conventions internationales. Le 16 juin dernier, le Collectif et le MRAP ont saisi la défenseure des enfants, la DDASS et la mairie de Paris de la situation de 19 mineurs laissés à la rue. Cependant aucune amélioration n’a été apportée à ce dispositif de primo-accueil et une dizaine de mineurs dorment chaque soir dans les rues et parcs du 10ème arrondissement de Paris dans l’indifférence quasi générale.

Durant ce mois de juin quatre réunions ont abordé la question de la protection des mineurs isolés étrangers dans le 10ème : le 11 une réunion entre le Collectif de Soutien des Exilés et la mairie du 10ème, le 19 une réunion de la commission précarité 10ème, le 20 un colloque organisé par la défenseure des enfants sur les MIE, le 24 une réunion entre le Collectif et Mme El Khomri chargée de la protection de l’enfance à la mairie de Paris. Et le sort de ces jeunes ne s’est pas amélioré pour autant.

Comment pourraient-ils prendre la décision de rester, avoir confiance dans leur avenir en France lorsqu’ils voient que l’obligation de protection, imposée pourtant par la loi française, n’est pas respectée par les autorités ? Dans ces conditions, leur parler de leurs droits, de leur possibilité d’obtenir un titre de séjour lorsqu’ils auront 18 ans est irréaliste. Ils ne peuvent guère croire à ce que nous leur disons, comme ces deux de 15 ans qui ont décidé de partir en Suède et en Norvège mi-juin.

Ils sont désabusés et fatigués de s’entendre dire par FTDA « reviens demain, il n’y a pas de place » ou « toi tu n’es pas mineur » et de ne pas être pris par le Cœur des Haltes dans les bus Atlas dont le personnel ne comprend pas pourquoi FTDA venant maintenant régulièrement en maraude n’est pas à même de prendre en charge les jeunes.

Ils repartent alors vers d’autres destinations, de plus en plus souvent vers les pays scandinaves où ils espèrent un meilleur accueil qu’en France ou même en Angleterre d’où certains viennent de revenir après deux ans. Deux années de clandestinité, de travail au noir et aucun espoir de régularisation.

Trois familles sont aussi passées par Paris durant ce mois de juin : un père et ses deux garçons de 10 et 11 ans, un couple avec une fille de 2 ans et un fils de 3 ans, une femme enceinte avec sa fille de 3 ans et son fils de 6 ans.

Pour les majeurs éviter les réadmissions reste la préoccupation principale

Les questions concernant le règlement Dublin sont certainement les plus nombreuses. Depuis la décision de la Norvège et de la Finlande de ne plus faire réadmettre des exilés en Grèce, et celle de la Suède, de l’Allemagne et du Danemark de ne plus le faire pour les mineurs, les questions deviennent plus complexes.

Ils se demandent ce qui va se passer si leurs empreintes prises en Grèce n’ont pas été transmises à Eurodac et si elles sont prises dans un autre pays après ? Et s’ils ont demandé l’asile en Grèce et ont été déboutés ? Et s’ils ont demandé l’asile ailleurs et ont fait l’objet d’une procédure de réadmission ?

Pour certains les décisions de la Norvège et de la Finlande font naître l’espoir de mettre fin à leur errance européenne. Espoir pour celui qui a été renvoyé de Suède en Grèce, pour celui qui était passé de France en Angleterre avant d’être réadmis en Grèce, pour celui expulsé de Norvège en Afghanistan puis revenu et réadmis en Grèce après une demande d’asile en France, pour celui expulsé de Norvège vers Kaboul puis revenu et réadmis en Grèce après une demande d’asile en Suède, pour celui dont les empreintes en Grèce ont été retrouvées par la police italienne et qui a fui avant d’être expulsé, pour celui qui a 19 ans, débouté en Angleterre et qui veut retenter sa chance comme mineur en Norvège.

Espoir parfois tempéré par des rumeurs d’expulsions de Norvège vers Kaboul (50 début juin selon la rumeur) ou de la volonté de ne plus accueillir les demandeurs d’asile dans ces deux pays scandinaves mais surtout par l’impossibilité de ne pas transiter par l’Allemagne.

D’autres ont pris le parti de la clandestinité, surtout en Angleterre où veut retourner un afghan réadmis en France pour travailler illégalement quelques années avant de retourner à Kaboul.

Ceux qui veulent demander l’asile en France ont eu un espoir éphémère. La rumeur a couru début juin que la France ne recherchait plus les empreintes en Grèce. Hélas ! durant ce mois plusieurs ont reçu la fameuse convocation en vue de réadmission et deux ont vu la demande acceptée par la Grèce, ce qui a réduit cet espoir à néant. Alors se posent les questions du lieu où les empreintes ont été prises : certains espèrent que celles prises à Athènes ne seront pas dans Eurodac, mais souvent ils ont été interpellés en tentant de passer en Italie à partir de Patras.

Autres rumeurs (il y en eu beaucoup ce mois-ci) , au sujet de la France : 14 expulsions de Coquelles vers Kaboul (démenties par la CIMADE que nous avons contactée), grande manifestation organisée par FTDA contre les réadmissions (en fait il s’agissait juste de l’initiative prise par un juriste de faire systématiquement des référés contre ces procédures).

Des tensions liées aux mauvaises conditions d’accueil à Paris Le premier juin, l’ADOMA qui gère le centre d’hébergement de la Boulangerie a refusé l’accès du centre à une quinzaine d’afghans, pourtant normalement pris en charge par le Cœur des haltes et les bus Atlas. Un membre du Cœur des Haltes ayant quelque temps travaillé à la Boulangerie nous a expliqué plus tard qu’il s’agirait d’ une histoire de quota : l’ADOMA ne souhaiterait pas accueillir trop d’afghans. Résultat : tous les afghans sont ressortis du centre et ont commencé à manifester leur mécontentement. Vu par le responsable du Cœur des Haltes, lors de la Commission précarité 10ème, c’était devenu une auto-régulation par les afghans eux-mêmes, avis loin d’être partagé par les intéressés.

Le 8 juin, une simple bousculade entre exilés et personnel du Cœur des Haltes a entraîné l’intervention de la police et la mise en garde à vue de deux afghans, pour coups et blessures, coups qui se sont révélés, d’après le « blessé » lui-même n’être que des mots vifs échangés.

Le 9 juin, une altercation entre un maghrébin et des afghans en a conduit trois d’entre eux à l’hôpital suite à des coups de couteaux.

Ces incidents sont révélateurs de la tension que font naître les conditions de vie de ces exilés.

Tensions également avec les habitants, notamment de la place Raoul Follereau où les exilés dorment sous les arcades pour se protéger de la pluie. Les incidents relatés dans le compte rendu des maraudes de mai ont conduit des élus avec le maire à tenir une réunion début juin avec les riverains.

Tensions aussi dans le parc Villemin où certains matins les gardiens trouvent des dizaines d’exilés endormis.

Ras-le-bol des exilés qui devant l’indifférence des autorités françaises et du Président Karzaï en visite à Paris quant à leur situation, envisageaient le 14 juin de commencer une grève de la faim.

Ras-le-bol de ceux qui doivent dormir dehors faute de place à la Boulangerie, accentué pour certains par l’incompréhension de ces listes par nationalités établies par un « responsable » de chaque groupe. Le système mis en place fait que certains ne peuvent aller à la boulangerie pendant plusieurs jours : nombre de noms limités à 30 ou 40 pour les afghans par exemple alors qu’ils sont une centaine, détermination de la place (donc de la chance de monter dans le bus Atlas) par tirage au sort. Un membre d’un conseil de quartier a même évoqué, ce dont nous n’avons pas confirmation, que les places sur cette liste se paieraient. Les exilés dont les noms ne sont pas sur la liste ne viennent plus place du colonel Fabien ce qui réduit le nombre de personnes à la rue dans les rapports du Cœur des Haltes à la DDASS, mais aussi ne permet plus à ceux restés dehors d’inscrire leur nom pour le lendemain.

Certains espèrent quand même rester en France

Ils cherchent alors à savoir si leur cas d’asile est un « bon » cas. Le cas de ce jeune qui raconte un conflit avec le père de son amie, dont la famille est très influente à Kunduz, gouverneur d’une province voisine et qui appartient au Hezb e Islami. ? Le cas de ce fils d’un ancien commandant tué à Helmand par les Taliban, mais qui a du mal à prouver le danger que lui-même court ? Le cas de cet étudiant afghan en Iran qui veut juste pouvoir continuer ses études ? Le cas de celui-ci dont la famille a fui en Iran il y a 20 ans, qui y est né, y a toujours vécu et qui ne connaît rien de l’Afghanistan ?

Des réfugiés en Italie voudraient bien s’installer en France

Ils ne supportent plus les conditions de vie là-bas mais il est difficile de penser qu’ils pourront rester en France au-delà des trois mois.

Deux ont essayé d’aller en Angleterre. Arrêtés à côté de Londres sur dénonciation d’une employée de la poste où ils étaient allés chercher des euros, l’un a été renvoyé en Italie et l’autre dont les empreintes n’ont bizarrement pas été retrouvées a pu rester en Angleterre. Le premier est revenu en France et réfléchit à comment construire sa vie entre l’Italie où il peut résider et la France où il ne peut s’installer.

Et que va faire cet afghan, arrivé à Malte via l’Afrique (trajet plutôt rare) il y a deux ans et demi, ayant vécu ensuite en Italie où il a été arrêté plusieurs fois et qui ne veut pas y demander l’asile ?

CR juin 2008 | 0 X 0 | 34.5 ko
 
 
   
   
  compte rendu des activités et maraudes mars mai 2013
Activités et maraudes du Collectif de Soutien (...)
compte rendu des activités et maraudes janvier février 2013
Mineurs 3 janvier 2013 Il y avait 37 jeunes (...)
compte rendu des activités et maraudes novembre décembre 2012
Mineurs 4 novembre Ils sont entre 32 et 33 (...)
compte rendu des maraudes : septembre octobre 2012
Mineurs 1er septembre Après le calme (...)
compte rendu des maraudes : juin aout 2012
Juin - Aout 2012 Les mineurs 5 juin (...)
compte rendu des maraudes:mai 2012
Des mineurs toujours maltraités En mai ils (...)
compte rendu des maraudes : mars avril 2012
Compte rendu des activités et des maraudes du (...)
compte rendu des maraudes : janvier février 2012
Les mineurs dans le froid En janvier et en (...)
compte rendu des maraudes novembre décembre 2011
Les mineurs En 2011 nous avons rencontré (...)
compte rendu des maraudes septembre octobre 2011
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes juillet aout 2011
Les mineurs En juillet nous avons rencontrés (...)
compte rendu des maraudes juin 2011
Les mineurs En juin nous avons rencontrés 73 (...)
compte rendu des maraudes mai 2011
Les mineurs En mai 82 nouveaux mineurs (...)
compte rendu des maraudes avril 2011
Les mineurs En avril, 69 nouveaux mineurs (...)
compte rendu des maraudes mars 2011
Les mineurs Depuis janvier 2011 nous avons (...)
compte rendu des maraudes janvier février 2011
Les mineurs Durant les deux premiers mois de (...)
compte rendu des maraudes décembre 2010
Les mineurs Nous avons rencontré 124 (...)
compte rendu des maraudes novembre 2010
Les mineurs Durant ce mois de novembre nous (...)
compte rendu des maraudes octobre 2010
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes septembre 2010
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes août 2010
Mineurs dans l’attente Les vacances (...)
compte rendu des maraudes juillet 2010
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
évacuation du canal : communiqué du Collectif
Exilés afghans : hypocrisie gouvernementale (...)
compte rendu des maraudes juin 2010
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes mai 2010
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes avril 2010
Les mineurs Nous avons vu 46 nouveaux (...)
compte rendu des maraudes mars 2010
Mineurs : toujours nombreux, toujours mal (...)
compte rendu des maraudes février 2010
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes janvier 2010
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
CP/Collectif de soutien des exilés du 10ème – GISTI - MRAP Nouvel hébergement parisien à l’ancien hôpital Saint-Lazare Toujours pas de réponse satisfaisante à la situation des exilés
Communiqué de Presse Collectif de soutien (...)
CP/Conditions de vie inhumaines des exilés dans le 10ème arrondissement à Paris
Conditions de vie inhumaines des exilés dans (...)
compte rendu des maraudes décembre 2009
Paroles de mineurs Voici ce que disaient (...)
compte rendu des maraudes novembre 2009
Après 4 ans, un espoir pour les mineurs ? Le (...)
compte rendu des maraudes octobre 2009
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes septembre 2009
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes du collectif août 2009
L’expulsion indigne des exilés des (...)
lettre ouverte des associations au maire de Paris après les expulsions des exilés des parcs du 10ème (signatures au 12 sept)
LETTRE OUVERTE À MONSIEUR DELANOE Monsieur (...)
Compte rendu des maraudes du Collectif de Soutien des Exilés du 10ème arrondissement de Paris Juillet 2009
Les mineurs toujours plus nombreux 52 (...)
À Paris, les exilés, principalement afghans, chassés du parc Villemin, seul abri qui leur est offert la nuit !
À Paris, les exilés, principalement afghans, (...)
compte rendu des maraudes du collectif juin 2009
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes du collectif mai 2009
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes avril 2009
Comment se débarrasser des mineurs afghans ? (...)
2e Cercle de silence devant l’église Saint-Laurent, Paris X
Dimanche 26 avril 17h - 18h Appel de (...)
compte rendu des maraudes mars 2009
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
L’inhospitalité a tué deux exilés à Paris et à Calais/عدم مهمان نوازی باعث کشته شدن دو پناهنده در پاریس و کاله شد/Inhospitality killed two exiles in Paris and Calais
Communiqué du Collectif de soutien des exilés (...)
Action Amnesty International : 25 et 29 avril 2009 : demander l’asile est un droit, pas un délit
Les groupes parisiens d’Amnesty (...)
Intervention du Collectif au square Villemin (Paris 10ème) le 3 avril 2009 à l’occasion de la semaine du développement durable
Nous n’allons pas vous parler des (...)
compte rendu des maraudes février 2009
Février 2009 Toujours plus de mineurs (...)
compte rendu des maraudes janvier 2009
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
CERCLE DE SILENCE ( دايره سکوت) le samedi 7 février 2009 17h - 18h sur le parvis de st Laurent PARIS 10
Le collectif des exilés du 10e a appellé à un (...)
Compte rendu de la réunion du comité de suivi du Kiosque du 22 janvier 2009
Compte rendu rédigé par le Collectif de (...)
Réunion des associations du 10ème avec la mairie - 13/02/09
COMPTE RENDU REDIGE PAR LES ASSOCIATIONS (...)
compte rendu des maraudes décembre 2008
Des mineurs de plus en plus nombreux En (...)
compte rendu des maraudes novembre 2008
Espoirs déçus pour la vingtaine de mineurs (...)
réunion publique le 28 novembre à Paris sur la situation des afghans
GUERRE EN AFGHANISTAN CHASSE AUX EXILES (...)
compte rendu des maraudes octobre 2008
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes septembre 2008
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes août 2008
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
Compte rendu des maraudes du collectif en juillet 2008
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
un après midi avec les exilés ; 5 juillet 2008 square Villemin
5 juillet : une éclaircie La journée débute (...)
compte rendu de la réunion à la mairie du 10ème - 11 juin 08
Compte rendu de la réunion entre le Collectif (...)
Rencontre avec les exilés samedi 5 juillet de 13h à 18h
Organisée par le collectif des exilés du Xe (...)
Compte rendu des maraudes du collectif en mai 2008
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
Compte rendu des maraudes du collectif en avril 2008
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
Compte rendu des maraudes du collectif en mars 2008
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
Avenue de Verdun 04/03/08
Avenue de Verdun Ch R. 04/03/08 Ils sont (...)
1000 jeunes français de plus en Afghanistan, combien de jeunes Afghans en sus dans le 10e arrondissement de Paris ?
1000 jeunes français de plus en Afghanistan, (...)
Maraude auprès des Irakiens présents dans le 10ème arrondissement
Affligeant de discuter avec les Irakiens (...)
Compte rendu des maraudes du collectif en février 2008
Des mineurs moins nombreux que l’an (...)
Lexique pour les comptes rendus de maraudes
Allées de Verdun : allée située près de la (...)
Reportage : Paris, le quotidien de l’exil
A lire sur : http://www.leblogde21.com/ Au (...)
Compte rendu des maraudes du collectif en janvier 2008
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
Compte rendu des maraudes du collectif en décembre 2007
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
Compte rendu des maraudes du collectif en novembre 2007
De plus en plus de mineurs isolés étrangers (...)
Renversement d’image pour afficher l’invisibilité des exiles
De l’autre côté de l’affiche... (...)
Compte-rendu des maraudes d’octobre 2007 du Collectif
Le dispositif parisien d’accueil des (...)
Compte-rendu des maraudes de septembre 2007 du Collectif
Lire ce compte-rendu en pdf : Dur combat (...)
Irakiens, SDF à Paris, coincés entre deux enfers
PARIS, 15 nov 2006 (AFP) - "Je ne sais pas où (...)
Compte-rendu des maraudes de l’été 2007
L’accueil des exilés : version parisienne
Maraude de juin 2007
Exceptionnellement les pièces jointes ne sont (...)
compte rendu des maraudes du collectif mai 2007

Compte-rendu des maraudes d’avril 2007
Lire ce compte-rendu en pdf : L’approche
Compte-rendu des maraudes de mars 2007
Lire ce compte-rendu en pdf : Les mineurs (...)
Compte-rendu de Février 2007
Le mois de février a été marqué par la chasse (...)
Compte-rendu des maraudes de janvier 2007
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
Compte-rendu des maraudes de décembre 2006
Retrouvez les autres compte-rendus de maraude (...)
Compte-rendu des maraudes de novembre 2006
Retrouvez les autres compte-rendus de maraude (...)
Compte rendu des maraudes d’octobre 2006
Alors que le froid a fait son arrivée, tout (...)
Maraudes de septembre 2006
Les familles sont parties Sur les 7 familles (...)
Maraudes de juillet et d’août 2006
Appliquer chaque fois que c’est (...)
Compte rendu des maraudes de juin 2006
Retrouvez les autres comptes-rendus de (...)
Compte-rendu des maraudes de mai 2006
Retour Avenue de Verdun et sur les quais du (...)
Compte-rendu des maraudes d’ avril 2006
« Cela me ramène des années en arrière quand (...)
Les rafles discriminatoires d’étrangers seraient-elles légales ?
Dimanche 7 mai 2006, huit avocat-e-s de (...)
Maraudes de mars 2006
Cette année, sans doute sous la pression des (...)
Compte-rendu des maraudes de février 2006
Durant ce mois de février il y avait seulement
Maraudes de décembre 2005 et janvier (Gare de l’Est, Paris X)
« Si on ouvrait 1000 places demain, il y (...)

 
 

Entrez votre recherche dans le formulaire ci-dessus puis validez.
 
  Plan du site / Web map  
  Espace privé  
   
Accueil - Fil d'info - Site réalisé avec SPIP