accueil
  Qui sommes nous ? | Sur l'asile | Maraudes | Exilés mineurs | Presse pays d'exil | Nous contacter | Photos | Archives
  Liens | A Calais | Les exilés sur les routes d'Europe | Adresses utiles à Paris

Accueil du site > Actualité d'ailleurs > lettres aux parlementaires : ne laissez pas renvoyer les exilés (...)

lettres aux parlementaires : ne laissez pas renvoyer les exilés afghans vers la mort

mercredi 12 novembre 2008, par exilés 10


Paris le 12 Novembre 2008

Messieurs les Présidents de groupe

Mesdames et Messieurs les membres des Commissions France Afghanistan

Depuis une semaine, une cinquantaine d’Afghans sont retenus dans le Centre de Rétention Administrative de Coquelles près de Calais en vue de leur expulsion vers l’Afghanistan.

Malgré la déclaration du Ministère de l’Immigration publiée hier, nous détenons des informations qui indiquent l’imminence bien réelle d’un « vol groupé » qui, le 18 novembre, partira de Londres, transitera par Lille puis Bakou, avant de se poser, le 19, à Kaboul.

La reconduite vers l’Afghanistan est une pratique que les autorités françaises se sont, à quelques rares exceptions près, interdites depuis de nombreuses années parce que la sécurité ne peut être garantie dans ce pays, aujourd’hui moins que jamais. Le gouvernement choisit le pire des moments pour cette expulsion : il n’y a jamais eu autant de civils tués dans ce pays depuis la chute des taliban ; l’Afghanistan est menacé par la famine ; tout indique, enfin, que des Afghans expulsés par l’Australie ont été assassinés là-bas par les taliban, il y a moins d’un mois.

Le gouvernement prend une très lourde responsabilité en exposant les Afghans expulsés de France à la mort.

Des milliers d’Afghans, qui ont été forcés de revenir d’Iran et du Pakistan, vivent actuellement dans des camps de fortune et ne peuvent regagner leur village. Faute d’autres moyens de subsistance, certains sont contraints de basculer dans la rébellion. Est-ce ce que les autorités françaises souhaitent ainsi contribuer au renforcement de la rébellion fondamentaliste ?

Ces opérations d’éloignement violent plusieurs dispositions de la Convention européenne des droits de l’homme et des libertés fondamentales (CEDH), à commencer par son article 3 qui interdit d’exposer quiconque à des traitements dégradants et inhumains. Elles sont également contraires à l’article 4 du Protocole 4 de la CEDH, qui affirme clairement que les « expulsions collectives d’étrangers sont interdites ».

Nous vous demandons d’intervenir pour que cette expulsion indigne, qui porte une atteinte grave aux Droits de l’Homme, n’ait pas lieu, et que la France s’interdise toute expulsion d’exilés afghans.

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression de notre considération

 
 
   
   
  en Norvège, avant les élections, un programme pour durcir la procédure d’asile
Norvège Opposition party releases plan for (...)
destruction du camp de Patras en Grèce
Patra immigrant camp cleared out YIOTA (...)
La Grèce renforce sa lutte contre les exilés
La Grèce durcit sa législation contre (...)
Grèce : 25 clandestins afghans expulsés
Grèce : 25 clandestins afghans expulsés AFP (...)
Le 25 avril action d’Amnesty à Paris (Chatelet) en faveur des exilés
Amnesty International veut en effet alerter (...)
24 enfants afghans sans parents découverts dans les égouts de Rome
24 enfants afghans sans parents découverts (...)
Zaher Rezaï, 13 ans mort à Venise : rêves et espoirs en forme de poésie.
Zaher Rezaï, rêves et espoirs en forme de (...)
reportage photo sur les exilés entre la Turquie et la Grèce
http://www.flickr.com/photos/saraprestianni/se (...)
Le blog "Sangatte à Paris"

rassemblement le 17 novembre contre l’expulsion des afghans
Un rassemblement aura lieu le lundi 17 (...)
Charters pour Kaboul : HALTE AUX VIOLATIONS DES DROITS DE L’HOMME
Paris, rassemblement ce 10 novembre 2008 à (...)
Rue 89 - Reprise des charters : la France sacrifie les Afghans
Rue 89 - 6 novembre 2008 Reprise des (...)
Paris et Londres organisent des charters pour Kaboul
Communiqué de presse Cimade, 5 novembre 2008 (...)
Rue 89 : Sans-papiers : gardées à vue pour excès de générosité
L’article de Rue 89 relatant les faits (...)

 
 

Entrez votre recherche dans le formulaire ci-dessus puis validez.
 
  Plan du site / Web map  
  Espace privé  
   
Accueil - Fil d'info - Site réalisé avec SPIP