accueil
  Qui sommes nous ? | Sur l'asile | Maraudes | Exilés mineurs | Presse pays d'exil | Nous contacter | Photos | Archives
  Liens | A Calais | Les exilés sur les routes d'Europe | Adresses utiles à Paris

Accueil du site > Les exilés sur les routes d'Europe > charte des exilés

charte des exilés

mercredi 31 mars 2010, par exilés 10


http://www.chartedesexiles.org/phpPetitions/index.php ?petition=2&signe=oui

Ce que nous constatons

Depuis les années 90, des dizaines de milliers d’exilés ont traversé l’Europe avant d’échouer à Calais. Hier, ils étaient entre autres Kosovars ou Roms d’Europe de l’Est. Aujourd’hui, ils sont principalement Afghans, Érythréens, Irakiens, Iraniens, Somaliens, Éthiopiens, Soudanais, Tibétains ou Vietnamiens.

Des crises politiques, des guerres les ont contraints de quitter leurs familles, leurs maisons, leur pays, pour échapper à la persécution, sauver leur vie, assurer leur avenir et retrouver des conditions de vie minimales : au-delà de leurs différences ethniques ou confessionnelles, ils partagent tous l’obligation de fuir des pays en guerre, des dictatures, des États en faillite, qui ne leur garantissent plus la sécurité et les droits humains les plus fondamentaux.

Sans aucune considération de justice ou d’humanité, l’Union européenne a choisi une pratique, supposée dissuasive, qui complique pour les migrants l’accès au statut de réfugiés. Pour ceux qui pourraient relever du droit d’asile, l’UE a mis en place le règlement « Dublin II », qui impose aux arrivants de demander l’asile dans le premier pays européen où ils sont entrés. Elle condamne ainsi souvent ces exilés à s’adresser à des pays de l’Union Européenne ne leur garantissant aucune protection, et ne leur permet pas de demander l’asile dans le pays de leur choix. À l’égard des plus nombreux, ceux qui, privés de toute protection de la part de leur propre État, ne peuvent pour autant se prévaloir de persécutions explicites, la communauté internationale n’a tout simplement rien prévu.

En fermant le centre de Sangatte en 2002, la France a prétendu diminuer l’afflux des exilés. En fait, elle a provoqué leur dispersion sur un territoire plus vaste, aggravant leur précarisation dans la rue, dans des squats ou dans des « jungles ». Devant l’échec de sa stratégie, la France a entrepris, depuis 2009, de durcir les mesures contre les exilés : chasses, rafles, expulsion en charters… Cette politique conduit la France à ne plus respecter ses propres lois en matière d’accueil des exilés et de protection des mineurs.

Ce que nous affirmons

Cette violence –française et européenne– doit cesser. Les exilés ont des droits.

La Charte des exilés affirme l’importance fondamentale des principes suivants :

PRINCIPE 1 UNE PRISE EN CHARGE EFFECTIVE ET SANS CONDITIONS DES MINEURS

Mise en place d’une protection de tous les mineurs isolés étrangers quel que soit leur projet et non de dispositifs précaires de mise à l’abri ; Mise en place sans délai d’un suivi socio-éducatif effectif et adapté à leur situation ; Abandon des expertises médicales judiciaires de détermination de l’âge, non fiables, traumatisantes, coûteuses et reconnaissance des documents d’état civil présentés par les mineurs.

PRINCIPE 2 UN HEBERGEMENT, DIGNE ET DURABLE

Accessible 24h sur 24 ; Offrant des conditions sanitaires et d’hygiène décentes ; Permettant une vie individuelle et familiale si besoin

PRINCIPE 3 UN ACCES A L’EDUCATION ET A LA FORMATION

Mise en place de cours de langue française selon leur demande ; École pour les mineurs de moins de 16 ans ; Propositions de formations professionnelles, de validation d’acquis ou d’expérience.

PRINCIPE 4 DES MESURES D’ACCOMPAGNEMENT SYSTEMATIQUES

Accès au système de santé et de soins médicaux garantis par l’État ; Aide à la constitution des dossiers de demandeurs d’asile ; Présence d’un traducteur, notamment lors des démarches administratives.

PRINCIPE 5 UN TRAITEMENT RESPONSABLE DES DEMANDEURS D’ASILE

Traitement du dossier de demande d’asile indépendamment du pays d’entrée dans l’UE ; Abandon des procédures d’urgence ne permettant pas la garantie des droits du demandeur d’asile ; Aucun demandeur d’asile ne devrait être renvoyé vers un pays où, pour quelque raison que ce soit, sa sécurité n’est pas garantie de manière effective.

Nous demandons l’abrogation du « délit de solidarité », prévu à l’article L 622-1 du Code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile et rappelé dans les circulaires ministérielles de novembre 2009.

| 0 X 0 | 161.1 ko
 
 
   
   
  asylum procedures, reception conditions and detention in Europe / procédures d’asile, conditions d’accueil des exilés et rétention en Europe
Un site sur les procédures d’asile, les (...)
europe no sanctuary for afghan asylum seekers
Europe no sanctuary for Afghan asylum seekers (...)
Le Paris Des Afghans : Regard Sur Une Catégorie Invisible Et Précaire D’exilés Du 10e Arrondissement
France terre d’asile publie, en (...)
Cercle de silence le 14 mai à 17h : hébergement des exilés Etat hors la loi
NON-hÉBERGEMENT DES DEMANDEURS D’ASILE (...)
non hébergement des demandeurs d’asile : Etat hors la loi
Voir le texte d’appel complet dans le (...)
la CEDH interdit les renvois en Grèce/European court of human rights ban deportation to Greece
Communiqué CEDH 21 janvier 2011 pdf files in (...)
déclaration du Collectif lors de la manifestation du 20 décembre devant le conseil d’état sur la question de l’hébergement des demandeurs d’asile
Depuis plus d’un an, le Collectif de (...)
Hébergement sous tentes des demandeurs d’asile Inadmissible et illégal, n’en déplaise au Conseil d’État
Une quarantaine d’organisations (...)
The EU should stop sending asylum seekers to countries that do not guarantee their protection

اطلاعات مستقل برای پناهندگان و مهاجران آینده به اروپا /un site sur les réadmissions dublin dans différents pays/Independent information for refugees and migrants coming to Europe
http://www.w2eu.info/map.ar.html
Un blog pour les exilés
Un blog souhaite donner la parole aux exilés (...)
Après Calais, les autorités franco-britanniques préparent un charter pour Kaboul
Communiqué 5 octobre 2009 Après Calais, les (...)
des photos du parcours des afghans d’Afghanistan en europe
http://my.opera.com/biakabul/albums/
la revue de presse du HCR pour les pays baltiques
le HCR publie régulièrement une revue de (...)
Fortress europe : le macabre bilan mensuel des morts aux portes de l’Europe
L’observatoire sur les victimes de (...)
Fortress Europe - L’observatoire sur les victimes de l’immigration clandestine
Selon une revue de presse faite par Fortress (...)
Les adresses des sites aidant les exilés dans le nord
Salam C’Sur Réfugiés à Dunkerque
Des demandeurs d’asile campent devant la prefecture à Strasbourg !
3 avril à 15h49 Campement de familles de (...)

 
 

Entrez votre recherche dans le formulaire ci-dessus puis validez.
 
  Plan du site / Web map  
  Espace privé  
   
Accueil - Fil d'info - Site réalisé avec SPIP