accueil
  Qui sommes nous ? | Sur l'asile | Maraudes | Exilés mineurs | Presse pays d'exil | Nous contacter | Photos | Archives
  Liens | A Calais | Les exilés sur les routes d'Europe | Adresses utiles à Paris

Accueil du site > Maraudes > compte rendu des maraudes septembre 2010

compte rendu des maraudes septembre 2010

mardi 2 novembre 2010, par exilés 10


Compte rendu des maraudes du Collectif de Soutien des Exilés du 10ème arrondissement de Paris

septembre 2010

Mineurs dans la rue

Durant ce mois de septembre nous avons rencontré 80 nouveaux mineurs afghans.

Parfois les nouveaux arrivants, certains sont un peu perdus comme ce jeune tadjik de kunduz âgé de 16 ans et rencontré par une maraude : « En chemin nous avons croisé un jeune les larmes aux yeux, triste et les yeux dans le vague adossé aux balcons de la résidence Raoul Follereau. Il était arrivé le jour même. Il veut rester en France. Il semblait vraiment perdu, timide, effrayé d’être seul, et nous a dit être fatigué. Il était allé au Tchai Khané et avait visiblement mangé à Jaurès, mais aucun exilé ne semblait l’avoir pris sous son aile.... Nous l’avons alors emmené aux terrains de foot de Jaurès avec nous, là où dorment des mineurs que nous connaissons. Trop timide et fatigué pour s’introduire de lui même dans un groupe ? Il semblait content de ne pas "passer la nuit" tout seul »

Lors des maraudes faites le soir Place du Colonel Fabien on peut voir le triste spectacle habituel des mineurs se faisant trier au faciès. Ils étaient souvent très nombreux, en moyenne 33 chaque soir mais parfois de 35 à 40. Ce sont donc en moyenne 8 jeunes qui ont du dormir dehors chaque soir, et le 15 septembre, le 19 et le 20, ils étaient plus de 15.

A noter que les maraudes de FTDA place du colonel Fabien ne sont plus assurées par les intervenants sociaux mais par des personnes « spécialisées ». Les intervenants sociaux chargés de suivre les jeunes n’auront donc de contact qu’avec ceux se rendant dans les bureaux de FTDA mineurs. Un pas de plus dans la transformation de ce service en une structure de gestion administrative ? Plus facile de renvoyer les jeunes place du colonel Fabien (comme cela se fait fréquemment) quand on ne les voit pas ensuite laissés dans la rue le soir. C’est ce dont se plaignaient un groupe de 7 jeunes laissés dehors le 30 octobre. L’un d’eux qui s’était rendu plusieurs fois à FTDA n’avait pu obtenir de l’intervenant qu’il avait rencontré qu’un mot demandant aux maraudeurs de le prendre à l’ESI rue Bouret, le lieu de stockage nocturne des MIE du 10ème. Quel poids sera donné aux remarques des « spécialistes des maraudes » dans les réunions de FTDA où la plupart des gens n’auront eu aucun contact avec la réalité quotidienne de la plupart de ces jeunes ?

Un film a été réalisé par le conseil de la jeunesse sur la situation des mineurs afghans . S’il a le mérite d’exister il rend très peu compte des véritables problèmes rencontrés par ces jeunes et prend parfois l’allure d’une pub pour l’action de la ville de Paris. Mais pourquoi n’est-il plus disponible un mois après ?

Dans ces conditions, les jeunes préfèrent s’adresser directement à l’ASE : mieux vaut s’adresser au bon dieu qu’à ses saints ! Ceci dit ce n’est pas forcément plus simple et la mise à l’abri va dépendre de la personne qui sera à l’accueil de la CAMIE. Malchanceux ce jeune de 16 ans qui ayant obtenu sa taskera après trois mois dans la rue s’était rendu à l’ASE fin juillet et avait eu un rendez vous le 10 septembre seulement. Il y est allé et a attendu toute la journée sans voir quelqu’un faute de traducteur. Il est toujours à la rue. Chanceux par contre celui de 15 ans qui sans taskera mais avec une lettre de notre part a pu être mis à l’abri le 17 septembre.

La suite n’est pas sans problèmes : les délais d’attente des rendez vous pour l’expertise osseuse sont toujours aussi longs, environ 4 mois. Cela maintient les jeunes dans une période d’incertitude traumatisante et dans certains cas met en péril leur régularisation ultérieure. Nous avons saisi la Défenseure des enfants à ce sujet le 27 septembre. Et bien entendu une majorité de ces expertises concluent à la majorité du jeune, ce qui a nous a conduits ainsi cette année à aider une trentaine de jeunes à saisir le juge des enfants pour se faire reconnaître mineurs, ce qui jusqu’ici n’a pas posé de problème. Mais l’ASE commence à contester les taskera, leur traduction par les associations (sans d’ailleurs prouver qu’elles seraient incorrectes) en mettant en avant l’estimation faite de l’âge par les intervenants de l’ASE. On peut se demander sur quelle base, sinon le faciès, nombre de ces évaluations sont faites lorsque les jeunes ne voient leur référent que très rarement et que souvent un seul entretien avec un traducteur au téléphone a été fait.

Comme de plus en plus de majeurs

Le 8 septembre une maraude a compté 102 exilés dormant dehors, près du stade de la Grange aux belles, du pont Louis Blanc, de la Place Follereau, et sous le métro aérien. Du côté du square Satragne une vingtaine de kurdes le 21 septembre. Et il y en a plusieurs qui dorment encore plus loin, dans les squares entre république et St Ambroise. Régulièrement réveillés et dégagés par la police la nuit, ils subissent aussi les opérations de nettoyage des équipes de la mairie de Paris qui dans la journée détruisent duvets, couvertures et vêtements.

Chaque soir près des bus atlas, ils étaient plus de 60 à ne pas avoir de place et à faire la queue pour s’inscrire sur la liste des bus du lendemain… et le 12, suite à une bagarre provoquée par un sdf en état d’ébriété le troisième bus atlas a été annulé laissant ainsi plus de 120 personnes à la rue.

Les tensions et incidents ne se produisent pas seulement près des bus atlas. La dispersion forcée des exilés dans les rues, places et parcs du 10ème après la destruction du campement du canal le 20 juillet dernier crée des problèmes avec les riverains, notamment place Follereau, qui régulièrement appellent la police pour déloger les exilés manu militari et parfois en utilisant des gaz lacrymogènes. A deux heures du matin le réveil est brutal.

Un incident plus grave est survenu le 23 septembre. Les exilés installés en bas de la cité Grange aux belles on été attaqués par une bande du quartier à coups de pierre, avec des barres de fer et tessons de bouteille. Trois ont dû être emmenés aux urgences. Réactions très vives de la part d’une quarantaine d’afghans qui ont poursuivi les agresseurs et ont lancé des projectiles contre les fenêtres des appartements de la place. Arrivée de la police et large utilisation de gaz lacrymogène qui laisseront des traces sur le visage d’un afghan pendant quelques jours. Les jours suivants la tension est retombée et les exilés se sont réinstallés.

Le Collectif a de nouveau engagé des procédures en référé pour obtenir l’hébergement des exilés avec récépissés ou en procédure Dublin. Une soixantaine de dossiers ont été ainsi constitués en septembre.

Ces conditions de vie en France, mais surtout le règlement Dublin qui en conduit beaucoup à une errance sans fin en Europe augmentent le nombre des candidats au retour volontaire. Se pose alors la question de savoir comment obtenir les preuves de présence de trois mois, nécessaires à l’obtention des 2000 euros.

Des parcours d’exil compliqués pour mineurs et majeurs

Trouver un endroit où construire son avenir est loin d’être simple.

Parti en Norvège, un mineur a été déclaré majeur et débouté. Il demandait via l’un de ses amis présents à Paris, si revenant en France avec sa taskera originale, il aurait une chance d’être accepté.

Un jeune, considéré comme mineur en Hollande après une expertise osseuse (16 ans) a été débouté. Il est alors parti au Danemark où une autre expertise lui aurait donné 14 ans.

Un autre a été arrêté dans un train en provenance de Belgique par la police allemande. Déclaré majeur (18 ans) il a été renvoyé en Belgique puis en France. Il dit avoir la possibilité d’obtenir sa taskera prouvant qu’il est mineur, ce qui lui permettrait, peut-être, de rester en France.

Un afghan détenteur d’un permis de séjour en Allemagne a eu des problèmes là-bas. Il hésite maintenant entre retenter sa chance en Allemagne ou repartir en Afghanistan

Sans compter l’éternel problème du règlement Dublin 2 qui ne laissera pas beaucoup de chance à cet afghan qui depuis 3 ans a eu ses empreintes prises dans tous les pays où il est passé. Ceux qui n’ont pas été expulsés vers le pays responsable attendent inquiets la fin des 6 mois qui leur permettra peut-être de voir leur demande examinée ici. Plusieurs, envoyés dans l’Est depuis mai dernier sont revenus à Paris, parfois chassés des foyers où ils étaient à réception de la décision de réadmission, souvent parce qu’ils pensent pouvoir être mieux conseillés et défendus à Paris. Reste à leur trouver une domiciliation, ce qui devient de plus en plus difficile.

CR maraudes septembre 2010 | 0 X 0 | 36.7 ko
 
 
   
   
  compte rendu des activités et maraudes mars mai 2013
Activités et maraudes du Collectif de Soutien (...)
compte rendu des activités et maraudes janvier février 2013
Mineurs 3 janvier 2013 Il y avait 37 jeunes (...)
compte rendu des activités et maraudes novembre décembre 2012
Mineurs 4 novembre Ils sont entre 32 et 33 (...)
compte rendu des maraudes : septembre octobre 2012
Mineurs 1er septembre Après le calme (...)
compte rendu des maraudes : juin aout 2012
Juin - Aout 2012 Les mineurs 5 juin (...)
compte rendu des maraudes:mai 2012
Des mineurs toujours maltraités En mai ils (...)
compte rendu des maraudes : mars avril 2012
Compte rendu des activités et des maraudes du (...)
compte rendu des maraudes : janvier février 2012
Les mineurs dans le froid En janvier et en (...)
compte rendu des maraudes novembre décembre 2011
Les mineurs En 2011 nous avons rencontré (...)
compte rendu des maraudes septembre octobre 2011
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes juillet aout 2011
Les mineurs En juillet nous avons rencontrés (...)
compte rendu des maraudes juin 2011
Les mineurs En juin nous avons rencontrés 73 (...)
compte rendu des maraudes mai 2011
Les mineurs En mai 82 nouveaux mineurs (...)
compte rendu des maraudes avril 2011
Les mineurs En avril, 69 nouveaux mineurs (...)
compte rendu des maraudes mars 2011
Les mineurs Depuis janvier 2011 nous avons (...)
compte rendu des maraudes janvier février 2011
Les mineurs Durant les deux premiers mois de (...)
compte rendu des maraudes décembre 2010
Les mineurs Nous avons rencontré 124 (...)
compte rendu des maraudes novembre 2010
Les mineurs Durant ce mois de novembre nous (...)
compte rendu des maraudes octobre 2010
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes août 2010
Mineurs dans l’attente Les vacances (...)
compte rendu des maraudes juillet 2010
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
évacuation du canal : communiqué du Collectif
Exilés afghans : hypocrisie gouvernementale (...)
compte rendu des maraudes juin 2010
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes mai 2010
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes avril 2010
Les mineurs Nous avons vu 46 nouveaux (...)
compte rendu des maraudes mars 2010
Mineurs : toujours nombreux, toujours mal (...)
compte rendu des maraudes février 2010
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes janvier 2010
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
CP/Collectif de soutien des exilés du 10ème – GISTI - MRAP Nouvel hébergement parisien à l’ancien hôpital Saint-Lazare Toujours pas de réponse satisfaisante à la situation des exilés
Communiqué de Presse Collectif de soutien (...)
CP/Conditions de vie inhumaines des exilés dans le 10ème arrondissement à Paris
Conditions de vie inhumaines des exilés dans (...)
compte rendu des maraudes décembre 2009
Paroles de mineurs Voici ce que disaient (...)
compte rendu des maraudes novembre 2009
Après 4 ans, un espoir pour les mineurs ? Le (...)
compte rendu des maraudes octobre 2009
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes septembre 2009
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes du collectif août 2009
L’expulsion indigne des exilés des (...)
lettre ouverte des associations au maire de Paris après les expulsions des exilés des parcs du 10ème (signatures au 12 sept)
LETTRE OUVERTE À MONSIEUR DELANOE Monsieur (...)
Compte rendu des maraudes du Collectif de Soutien des Exilés du 10ème arrondissement de Paris Juillet 2009
Les mineurs toujours plus nombreux 52 (...)
À Paris, les exilés, principalement afghans, chassés du parc Villemin, seul abri qui leur est offert la nuit !
À Paris, les exilés, principalement afghans, (...)
compte rendu des maraudes du collectif juin 2009
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes du collectif mai 2009
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes avril 2009
Comment se débarrasser des mineurs afghans ? (...)
2e Cercle de silence devant l’église Saint-Laurent, Paris X
Dimanche 26 avril 17h - 18h Appel de (...)
compte rendu des maraudes mars 2009
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
L’inhospitalité a tué deux exilés à Paris et à Calais/عدم مهمان نوازی باعث کشته شدن دو پناهنده در پاریس و کاله شد/Inhospitality killed two exiles in Paris and Calais
Communiqué du Collectif de soutien des exilés (...)
Action Amnesty International : 25 et 29 avril 2009 : demander l’asile est un droit, pas un délit
Les groupes parisiens d’Amnesty (...)
Intervention du Collectif au square Villemin (Paris 10ème) le 3 avril 2009 à l’occasion de la semaine du développement durable
Nous n’allons pas vous parler des (...)
compte rendu des maraudes février 2009
Février 2009 Toujours plus de mineurs (...)
compte rendu des maraudes janvier 2009
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
CERCLE DE SILENCE ( دايره سکوت) le samedi 7 février 2009 17h - 18h sur le parvis de st Laurent PARIS 10
Le collectif des exilés du 10e a appellé à un (...)
Compte rendu de la réunion du comité de suivi du Kiosque du 22 janvier 2009
Compte rendu rédigé par le Collectif de (...)
Réunion des associations du 10ème avec la mairie - 13/02/09
COMPTE RENDU REDIGE PAR LES ASSOCIATIONS (...)
compte rendu des maraudes décembre 2008
Des mineurs de plus en plus nombreux En (...)
compte rendu des maraudes novembre 2008
Espoirs déçus pour la vingtaine de mineurs (...)
réunion publique le 28 novembre à Paris sur la situation des afghans
GUERRE EN AFGHANISTAN CHASSE AUX EXILES (...)
compte rendu des maraudes octobre 2008
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes septembre 2008
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes août 2008
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
Compte rendu des maraudes du collectif en juillet 2008
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
un après midi avec les exilés ; 5 juillet 2008 square Villemin
5 juillet : une éclaircie La journée débute (...)
Compte rendu des maraudes du collectif en juin 2008
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu de la réunion à la mairie du 10ème - 11 juin 08
Compte rendu de la réunion entre le Collectif (...)
Rencontre avec les exilés samedi 5 juillet de 13h à 18h
Organisée par le collectif des exilés du Xe (...)
Compte rendu des maraudes du collectif en mai 2008
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
Compte rendu des maraudes du collectif en avril 2008
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
Compte rendu des maraudes du collectif en mars 2008
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
Avenue de Verdun 04/03/08
Avenue de Verdun Ch R. 04/03/08 Ils sont (...)
1000 jeunes français de plus en Afghanistan, combien de jeunes Afghans en sus dans le 10e arrondissement de Paris ?
1000 jeunes français de plus en Afghanistan, (...)
Maraude auprès des Irakiens présents dans le 10ème arrondissement
Affligeant de discuter avec les Irakiens (...)
Compte rendu des maraudes du collectif en février 2008
Des mineurs moins nombreux que l’an (...)
Lexique pour les comptes rendus de maraudes
Allées de Verdun : allée située près de la (...)
Reportage : Paris, le quotidien de l’exil
A lire sur : http://www.leblogde21.com/ Au (...)
Compte rendu des maraudes du collectif en janvier 2008
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
Compte rendu des maraudes du collectif en décembre 2007
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
Compte rendu des maraudes du collectif en novembre 2007
De plus en plus de mineurs isolés étrangers (...)
Renversement d’image pour afficher l’invisibilité des exiles
De l’autre côté de l’affiche... (...)
Compte-rendu des maraudes d’octobre 2007 du Collectif
Le dispositif parisien d’accueil des (...)
Compte-rendu des maraudes de septembre 2007 du Collectif
Lire ce compte-rendu en pdf : Dur combat (...)
Irakiens, SDF à Paris, coincés entre deux enfers
PARIS, 15 nov 2006 (AFP) - "Je ne sais pas où (...)
Compte-rendu des maraudes de l’été 2007
L’accueil des exilés : version parisienne
Maraude de juin 2007
Exceptionnellement les pièces jointes ne sont (...)
compte rendu des maraudes du collectif mai 2007

Compte-rendu des maraudes d’avril 2007
Lire ce compte-rendu en pdf : L’approche
Compte-rendu des maraudes de mars 2007
Lire ce compte-rendu en pdf : Les mineurs (...)
Compte-rendu de Février 2007
Le mois de février a été marqué par la chasse (...)
Compte-rendu des maraudes de janvier 2007
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
Compte-rendu des maraudes de décembre 2006
Retrouvez les autres compte-rendus de maraude (...)
Compte-rendu des maraudes de novembre 2006
Retrouvez les autres compte-rendus de maraude (...)
Compte rendu des maraudes d’octobre 2006
Alors que le froid a fait son arrivée, tout (...)
Maraudes de septembre 2006
Les familles sont parties Sur les 7 familles (...)
Maraudes de juillet et d’août 2006
Appliquer chaque fois que c’est (...)
Compte rendu des maraudes de juin 2006
Retrouvez les autres comptes-rendus de (...)
Compte-rendu des maraudes de mai 2006
Retour Avenue de Verdun et sur les quais du (...)
Compte-rendu des maraudes d’ avril 2006
« Cela me ramène des années en arrière quand (...)
Les rafles discriminatoires d’étrangers seraient-elles légales ?
Dimanche 7 mai 2006, huit avocat-e-s de (...)
Maraudes de mars 2006
Cette année, sans doute sous la pression des (...)
Compte-rendu des maraudes de février 2006
Durant ce mois de février il y avait seulement
Maraudes de décembre 2005 et janvier (Gare de l’Est, Paris X)
« Si on ouvrait 1000 places demain, il y (...)

 
 

Entrez votre recherche dans le formulaire ci-dessus puis validez.
 
  Plan du site / Web map  
  Espace privé  
   
Accueil - Fil d'info - Site réalisé avec SPIP