accueil
  Qui sommes nous ? | Sur l'asile | Maraudes | Exilés mineurs | Presse pays d'exil | Nous contacter | Photos | Archives
  Liens | A Calais | Les exilés sur les routes d'Europe | Adresses utiles à Paris

Accueil du site > Maraudes > compte rendu des maraudes octobre 2010

compte rendu des maraudes octobre 2010

mardi 2 novembre 2010, par exilés 10


Compte rendu des maraudes du Collectif de Soutien des Exilés du 10ème arrondissement de Paris

Octobre 2010

Les mineurs

(deux graphes sur la situation des mineurs dans le document pdf)

Durant ce mois d’octobre, nous avons rencontré 94 nouveaux mineurs afghans mais compte tenu de la grande dispersion des exilés depuis l’évacuation du canal il est probable qu’ils soient plus nombreux.

740 sont arrivés durant ces dix mois 2010, soit 92 de plus que durant la même période 2009 (14 % de plus, une progression plus faible qu’entre 2008 et 2009)

Comme rien n’a été fait, malgré nos interpellations des autorités, nombre de mineurs continuent à dormir dehors. En moyenne il y avait 32 mineurs chaque soir place du colonel Fabien pour 25 places disponibles. 7 devaient donc dormir dehors chaque soir et du 16 au 25, 5 soirs ils étaient entre 13 et 17 à ne bénéficier d’aucune mise à l’abri. D’où des tensions comme le 18 octobre où le groupe des 15 laissés dehors étaient particulièrement remontés et dégoûtés de l’accueil offert en France. Leur conclusion était bien évidemment qu’il fallait partir ailleurs. C’est ce qu’a sans doute fait ce jeune de 14 ans qui malgré sa taskera n’a pas été pris en charge par l’ASE et que l’on n’a pas revu après sa troisième tentative à « montgallet ».

Les responsables de l’ASE de Paris de leur côté continuent à chercher les moyens de refuser de prendre en charge les jeunes, même après une décision d’un juge. Pendant une semaine, le responsable de l’ASE de Paris s’est opposé à la prise en charge d’un jeune malgré l’ordonnance de placement provisoire d’un juge des enfants. Il a fallu saisir le juge pour non exécution de l’OPP, la Défenseure des enfants et accompagner le jeune deux fois de suite pour qu’enfin il soit mis à l’abri et pris en charge.

Les autres manœuvres perdurent et en particulier un renvoi quasi systématique des jeunes afghans vers l’expertise osseuse et ce parfois en dépit de la présence de taskera originale. Nous devons donc continuer à aider ces jeunes à faire reconnaître leur minorité en rédigeant avec eux des saisines des juges des enfants. En octobre 6 autres saisines ont été transmises, soit pour les dix premiers mois de 2010, 30 saisines. A noter que le délai d’attente pour cette expertise osseuse est toujours aussi long : plusieurs arrivés en juin ou début juillet attendent toujours.

Le devenir de ces jeunes une fois pris en charge n’est pas pour autant assuré ; un jeune envoyé dans un centre d’enseignement professionnel ne bénéficiait que de deux jours de cours de français par semaine. Sans maîtriser la langue, il devait essayer de suivre les autres cours sans rien n’y comprendre. Il n’est pas étonnant dans ce cas que démoralisé il ne supporte plus cette vie et demande à changer de structure. Faute de place ailleurs il devra y rester mais dans quelles conditions pourra-t-il construire son avenir en France ?

Situation difficile mais différente pour ces deux jeunes en rupture. L’un arrivé à l’âge de 13 ans en 2006, pris en charge par l’ASE a été depuis 2007 en rupture permanente avec l’ASE : fugues, départ à l’étranger… Il a fini par rester à la rue et à 17 ans et 10 mois il est difficile de trouver une solution pour lui. Un autre a fait l’objet d’une main levée du tribunal pour enfants de Bobigny. L’attendu du juge est inattendu « le jeune a mis en échec son placement en fuguant à nouveau de son lieu de placement, son objectif étant de se rendre en Angleterre ; par ailleurs l’ASE indique que durant la période de son placement il a eu un comportement dangereux envers lui même notamment par une consommation d’alcool et de cannabis. » Le juge reconnaît donc que ce jeune est en danger mais n’envisage aucune autre mesure que la remise à la rue. Là aussi à 17 ans et quelques il ne sera pas facile de trouver une solution qui lui permettra une régularisation après 18 ans.

Cette régularisation préoccupe d’ailleurs les jeunes qui arrivent après 16 ans. La nouvelle loi Besson qui prévoit l’attribution discrétionnaire d’une carte « salarié » ne garantira pas leur avenir en France.

Une anecdote : un jeune nous téléphone vers 15h pour dire qu’il attend à l’hôtel depuis 6h30 la personne qui doit l’accompagner pour partir dans un foyer à Toulouse. Renseignement pris auprès de l’ASE le départ avait été reporté mais faute de traducteur il n’avait pas été possible d’en informer le jeune. C’est nous qui avons dû lui expliquer la situation.

L’hébergement des demandeurs d’asile

45 décisions ont été obtenues au mois d’octobre pour l’hébergement des exilés en procédure Dublin ou détenteurs d’un récépissé, suite aux référés introduits au tribunal administratif. Si pour les dublinisés, 24, il n’y a pas de problèmes, pour les détenteurs de récépissés les 19 décisions favorables du 27 octobre marquent un progrès car jusqu’ici seules trois décisions favorables avaient été obtenues, et ce pendant les vacances avec des juges différents de ceux qui siègent d’habitude. Reste à savoir si la préfecture va faire appel.

Pour ceux qui doivent dormir dehors, entre 100 et 150, les duvets distribués, 85, ne sont qu’un palliatif. D’autant que les équipes de propreté de la mairie ont une fâcheuse tendance à les jeter, comme le 10 près de la Grange aux belles ou le 26 le long du canal. Une réunion à la mairie fin septembre prévoit l’ouverture d’autres lieux d’hébergement… après le 15 novembre.

Par ailleurs la police continue ses interventions nocturnes, parfois assez rudes. Une nuit vers deux heures du matin ceux qui dormaient sur les balcons d’un immeuble de la cité Follereau ont été réveillés brutalement. Frappés, menottés ils ont été emmenés en garde à vue jusqu’au lendemain matin.

Le 19 octobre des maraudeurs notaient « on a aussi croisé ceux installés sous les grandes arcades de la place Raoul Follereau. Ils nous ont raconté être souvent réveillés par la police avec coups de pied dans les jambes et gaz lacrymogènes en plein milieu de la nuit. Sous les arcades coté ouest de la place, l’un des gars a raconté qu’une femme (sans doute une habitante) avait versé en pleine nuit un seau d’eau sur la tête de ceux qui dormaient. J’ai trouvé choquant que tous ces jeunes hommes, si peu habillés, pour beaucoup maigres et frêles, soient obligés d’attendre le matin sans fermer l’oeil à cause du froid brutalement arrivé cette année. La température descend très bas la nuit et j’espère qu’il n’y aura pas de mort. J’angoisse cette nuit mais que puis-je faire ? J’aurais aimé ne rien savoir d’eux malgré la lâcheté que cela suppose, j’avoue être dans la stupeur ! »

Et l’hébergement n’est pas le seul problème

De plus en plus d’exilés, semble-t-il, veulent retourner en Afghanistan, en Irak ou en Iran. Les délais d’attente restent longs et se pose toujours la question de prouver sa présence de trois mois en France pour pouvoir obtenir les 2 000 euros d’aide au retour. D’autres problèmes les attendent avec la nouvelle loi Besson qui prévoit une interdiction du retour pendant 3 ou 5 ans. Ceux qui repartent ne savent pas comment cela va se passer pour eux et si menacés ils devront repartir. Mais où aller s’ ils sont interdits du territoire européen ?

Pour les dublinisés envoyés dans des foyers de l’est de la France, se pose le problème du dépôt de leur demande d’asile, une fois le délai de 6 mois après la réponse de l’état responsable écoulé. Certains reviennent sur Paris mais il leur faut trouver une domiciliation pour pouvoir aller à la préfecture, ce qui est un véritable parcours du combattant. Ceux restés sur place sont inquiets car la préfecture de Moselle leur a remis de nouvelles convocations Dublin qui semblent ignorer les démarches réalisées à Paris. Ils se demandent donc s’ils pourront déposer leur demande après le délai de 6 mois. Les travailleurs sociaux de certains foyers ne semblent pas être à même de les aider pour cela.

CR maraudes octobre 2010 | 0 X 0 | 55 ko
 
 
   
   
  compte rendu des activités et maraudes mars mai 2013
Activités et maraudes du Collectif de Soutien (...)
compte rendu des activités et maraudes janvier février 2013
Mineurs 3 janvier 2013 Il y avait 37 jeunes (...)
compte rendu des activités et maraudes novembre décembre 2012
Mineurs 4 novembre Ils sont entre 32 et 33 (...)
compte rendu des maraudes : septembre octobre 2012
Mineurs 1er septembre Après le calme (...)
compte rendu des maraudes : juin aout 2012
Juin - Aout 2012 Les mineurs 5 juin (...)
compte rendu des maraudes:mai 2012
Des mineurs toujours maltraités En mai ils (...)
compte rendu des maraudes : mars avril 2012
Compte rendu des activités et des maraudes du (...)
compte rendu des maraudes : janvier février 2012
Les mineurs dans le froid En janvier et en (...)
compte rendu des maraudes novembre décembre 2011
Les mineurs En 2011 nous avons rencontré (...)
compte rendu des maraudes septembre octobre 2011
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes juillet aout 2011
Les mineurs En juillet nous avons rencontrés (...)
compte rendu des maraudes juin 2011
Les mineurs En juin nous avons rencontrés 73 (...)
compte rendu des maraudes mai 2011
Les mineurs En mai 82 nouveaux mineurs (...)
compte rendu des maraudes avril 2011
Les mineurs En avril, 69 nouveaux mineurs (...)
compte rendu des maraudes mars 2011
Les mineurs Depuis janvier 2011 nous avons (...)
compte rendu des maraudes janvier février 2011
Les mineurs Durant les deux premiers mois de (...)
compte rendu des maraudes décembre 2010
Les mineurs Nous avons rencontré 124 (...)
compte rendu des maraudes novembre 2010
Les mineurs Durant ce mois de novembre nous (...)
compte rendu des maraudes septembre 2010
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes août 2010
Mineurs dans l’attente Les vacances (...)
compte rendu des maraudes juillet 2010
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
évacuation du canal : communiqué du Collectif
Exilés afghans : hypocrisie gouvernementale (...)
compte rendu des maraudes juin 2010
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes mai 2010
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes avril 2010
Les mineurs Nous avons vu 46 nouveaux (...)
compte rendu des maraudes mars 2010
Mineurs : toujours nombreux, toujours mal (...)
compte rendu des maraudes février 2010
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes janvier 2010
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
CP/Collectif de soutien des exilés du 10ème – GISTI - MRAP Nouvel hébergement parisien à l’ancien hôpital Saint-Lazare Toujours pas de réponse satisfaisante à la situation des exilés
Communiqué de Presse Collectif de soutien (...)
CP/Conditions de vie inhumaines des exilés dans le 10ème arrondissement à Paris
Conditions de vie inhumaines des exilés dans (...)
compte rendu des maraudes décembre 2009
Paroles de mineurs Voici ce que disaient (...)
compte rendu des maraudes novembre 2009
Après 4 ans, un espoir pour les mineurs ? Le (...)
compte rendu des maraudes octobre 2009
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes septembre 2009
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes du collectif août 2009
L’expulsion indigne des exilés des (...)
lettre ouverte des associations au maire de Paris après les expulsions des exilés des parcs du 10ème (signatures au 12 sept)
LETTRE OUVERTE À MONSIEUR DELANOE Monsieur (...)
Compte rendu des maraudes du Collectif de Soutien des Exilés du 10ème arrondissement de Paris Juillet 2009
Les mineurs toujours plus nombreux 52 (...)
À Paris, les exilés, principalement afghans, chassés du parc Villemin, seul abri qui leur est offert la nuit !
À Paris, les exilés, principalement afghans, (...)
compte rendu des maraudes du collectif juin 2009
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes du collectif mai 2009
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes avril 2009
Comment se débarrasser des mineurs afghans ? (...)
2e Cercle de silence devant l’église Saint-Laurent, Paris X
Dimanche 26 avril 17h - 18h Appel de (...)
compte rendu des maraudes mars 2009
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
L’inhospitalité a tué deux exilés à Paris et à Calais/عدم مهمان نوازی باعث کشته شدن دو پناهنده در پاریس و کاله شد/Inhospitality killed two exiles in Paris and Calais
Communiqué du Collectif de soutien des exilés (...)
Action Amnesty International : 25 et 29 avril 2009 : demander l’asile est un droit, pas un délit
Les groupes parisiens d’Amnesty (...)
Intervention du Collectif au square Villemin (Paris 10ème) le 3 avril 2009 à l’occasion de la semaine du développement durable
Nous n’allons pas vous parler des (...)
compte rendu des maraudes février 2009
Février 2009 Toujours plus de mineurs (...)
compte rendu des maraudes janvier 2009
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
CERCLE DE SILENCE ( دايره سکوت) le samedi 7 février 2009 17h - 18h sur le parvis de st Laurent PARIS 10
Le collectif des exilés du 10e a appellé à un (...)
Compte rendu de la réunion du comité de suivi du Kiosque du 22 janvier 2009
Compte rendu rédigé par le Collectif de (...)
Réunion des associations du 10ème avec la mairie - 13/02/09
COMPTE RENDU REDIGE PAR LES ASSOCIATIONS (...)
compte rendu des maraudes décembre 2008
Des mineurs de plus en plus nombreux En (...)
compte rendu des maraudes novembre 2008
Espoirs déçus pour la vingtaine de mineurs (...)
réunion publique le 28 novembre à Paris sur la situation des afghans
GUERRE EN AFGHANISTAN CHASSE AUX EXILES (...)
compte rendu des maraudes octobre 2008
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes septembre 2008
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu des maraudes août 2008
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
Compte rendu des maraudes du collectif en juillet 2008
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
un après midi avec les exilés ; 5 juillet 2008 square Villemin
5 juillet : une éclaircie La journée débute (...)
Compte rendu des maraudes du collectif en juin 2008
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
compte rendu de la réunion à la mairie du 10ème - 11 juin 08
Compte rendu de la réunion entre le Collectif (...)
Rencontre avec les exilés samedi 5 juillet de 13h à 18h
Organisée par le collectif des exilés du Xe (...)
Compte rendu des maraudes du collectif en mai 2008
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
Compte rendu des maraudes du collectif en avril 2008
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
Compte rendu des maraudes du collectif en mars 2008
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
Avenue de Verdun 04/03/08
Avenue de Verdun Ch R. 04/03/08 Ils sont (...)
1000 jeunes français de plus en Afghanistan, combien de jeunes Afghans en sus dans le 10e arrondissement de Paris ?
1000 jeunes français de plus en Afghanistan, (...)
Maraude auprès des Irakiens présents dans le 10ème arrondissement
Affligeant de discuter avec les Irakiens (...)
Compte rendu des maraudes du collectif en février 2008
Des mineurs moins nombreux que l’an (...)
Lexique pour les comptes rendus de maraudes
Allées de Verdun : allée située près de la (...)
Reportage : Paris, le quotidien de l’exil
A lire sur : http://www.leblogde21.com/ Au (...)
Compte rendu des maraudes du collectif en janvier 2008
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
Compte rendu des maraudes du collectif en décembre 2007
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
Compte rendu des maraudes du collectif en novembre 2007
De plus en plus de mineurs isolés étrangers (...)
Renversement d’image pour afficher l’invisibilité des exiles
De l’autre côté de l’affiche... (...)
Compte-rendu des maraudes d’octobre 2007 du Collectif
Le dispositif parisien d’accueil des (...)
Compte-rendu des maraudes de septembre 2007 du Collectif
Lire ce compte-rendu en pdf : Dur combat (...)
Irakiens, SDF à Paris, coincés entre deux enfers
PARIS, 15 nov 2006 (AFP) - "Je ne sais pas où (...)
Compte-rendu des maraudes de l’été 2007
L’accueil des exilés : version parisienne
Maraude de juin 2007
Exceptionnellement les pièces jointes ne sont (...)
compte rendu des maraudes du collectif mai 2007

Compte-rendu des maraudes d’avril 2007
Lire ce compte-rendu en pdf : L’approche
Compte-rendu des maraudes de mars 2007
Lire ce compte-rendu en pdf : Les mineurs (...)
Compte-rendu de Février 2007
Le mois de février a été marqué par la chasse (...)
Compte-rendu des maraudes de janvier 2007
Compte rendu des maraudes du Collectif de (...)
Compte-rendu des maraudes de décembre 2006
Retrouvez les autres compte-rendus de maraude (...)
Compte-rendu des maraudes de novembre 2006
Retrouvez les autres compte-rendus de maraude (...)
Compte rendu des maraudes d’octobre 2006
Alors que le froid a fait son arrivée, tout (...)
Maraudes de septembre 2006
Les familles sont parties Sur les 7 familles (...)
Maraudes de juillet et d’août 2006
Appliquer chaque fois que c’est (...)
Compte rendu des maraudes de juin 2006
Retrouvez les autres comptes-rendus de (...)
Compte-rendu des maraudes de mai 2006
Retour Avenue de Verdun et sur les quais du (...)
Compte-rendu des maraudes d’ avril 2006
« Cela me ramène des années en arrière quand (...)
Les rafles discriminatoires d’étrangers seraient-elles légales ?
Dimanche 7 mai 2006, huit avocat-e-s de (...)
Maraudes de mars 2006
Cette année, sans doute sous la pression des (...)
Compte-rendu des maraudes de février 2006
Durant ce mois de février il y avait seulement
Maraudes de décembre 2005 et janvier (Gare de l’Est, Paris X)
« Si on ouvrait 1000 places demain, il y (...)

 
 

Entrez votre recherche dans le formulaire ci-dessus puis validez.
 
  Plan du site / Web map  
  Espace privé  
   
Accueil - Fil d'info - Site réalisé avec SPIP