accueil
  Qui sommes nous ? | Sur l'asile | Maraudes | Exilés mineurs | Presse pays d'exil | Nous contacter | Photos | Archives
  Liens | A Calais | Les exilés sur les routes d'Europe | Adresses utiles à Paris

Accueil du site > Grèce > La Grèce ouvre un premier centre de détention pour clandestins

La Grèce ouvre un premier centre de détention pour clandestins

lundi 30 avril 2012, par exilés 10


La Grèce ouvre un premier centre de détention pour clandestins

lundi 30 avril 2012 01h45

ATHENES, 30 avril (Reuters) - La Grèce a ouvert dimanche son premier centre de détention spécifiquement conçu pour accueillir les immigrés illégaux, à une semaine d’élections législatives dont le contrôle de l’immigration est devenu un enjeu central.

Quelque 130.000 clandestins franchissent chaque année les frontières poreuses du pays, la plupart en provenance de Turquie, et les autorités grecques étaient jusqu’à présent contraintes de relâcher la plupart de ceux qui étaient arrêtés faute de lieu où les héberger.

Dimanche, 56 clandestins ont été conduits au centre de détention d’Amygdaleza, à l’ouest d’Athènes, qui peut en accueillir au total un millier, a-t-on appris de source policière.

La Grèce prévoit d’ouvrir une cinquantaine de centres de ce genre d’ici mi-2013. les clandestins seront logés dans des préfabriqués conçus à l’origine pour offrir un abri d’urgence aux victimes de catastrophes naturelles.

"Nous envoyons à tout le monde un message : la Grèce n’est plus un pays sans barrière", a déclaré le ministre de la Protection civile, Mihalis Chrysohoidis, au cours d’un rassemblement électoral à Athènes.

Le contrôle de l’immigration illégale s’est imposé dans la campagne électorale alors que la Grèce connaît sa cinquième année de récession et des mesures d’austérité sans précédent.

Un petit parti d’extrême-droite, l’Aube dorée, qui a fait de l’expulsion de tous les immigrants sa principale revendication, pourrait selon les sondages remporter pour la première fois des sièges au Parlement.

Les deux grands partis de la coalition au pouvoir, les socialistes du PASOK et les conservateurs de la Nouvelle démocratie, ont également promis de lutter davantage contre l’immigration illégale. (Angeliki Koutantou, Tangi Salaün pour le service français)

© Thomson Reuters 2012. All rights reserved. Users may download and print extracts of content from this website for their own personal and non-commercial use only. Republication or redistribution of Thomson Reuters content, including by framing or similar means, is expressly prohibited without the prior written consent of Thomson Reuters. Thomson Reuters and its logo are registered trademarks or trademarks of the Thomson Reuters group of companies around the world. Thomson Reuters journalists are subject to an Editorial Handbook which requires fair presentation and disclosure of relevant interests.

Thomson Reuters journalists are subject to an Editorial Handbook which requires fair presentation and disclosure of relevant interests.

http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRL5E8FT27720120429


First migrant detention center opens despite protests

A police officer escorts two undocumented immigrants into a new temporary detention center in Amygdaleza, northwest of Athens, on Sunday. The migrants are to be submitted to health checks before joining others. A detention center for undocumented immigrants in Amygdaleza, northwest of Athens, started operating on Sunday, despite vehement protests by local residents and rights groups, with the transfer of dozens of migrants detained over the past few days in police sweeps in central Athens.

Police said they transfered a group of 56 migrants in the early afternoon and were to move another 164 into the compound late last night.

Meanwhile residents staged a protest against the center outside the police training school which is adjacent to the facility.

According to Citizens’ Protection Minister Michalis Chrysochoidis, a total of 1,200 migrants are to be moved into the center until mid-May. Then additional centers are to open in different parts of the country, according to the minister, who insists that this project will solve Greece’s problem with illegal immigration.

The minister noted, in a posting on his Twitter account Sunday, that the opening of the first facility was a success. “With Amygdaleza we have proven that a government can and should work even a few days before elections,” he said. In a separate posting on Facebook he expressed conviction that local residents would accept the center once they see how it operates.

http://www.ekathimerini.com/4dcgi/_w_articles_wsite1_1_29/04/2012_439869

Last week the minister had brushed off objections of local residents to the project, noting that security concerns were not an issue due to the proximity of the police training school to the facility.

In a related development, a spokeswoman for the Doctors Without Borders aid group complained about the health checks being conducted by joint teams of police officers and health officials on undocumented immigrants living in crowded apartments in central Athens. “Public health cannot be safeguarded through police-led inspections and through scaremongering,” the head of the group’s Greek office, Reveka Papadopoulou, said.

ekathimerini.com , Sunday April 29, 2012 (21:28)

 
 
   
   
  Communiqué de presse GRÈCE. ATTAQUE RACISTE : TRENTE POINTS DE SUTURE AU VISAGE D’UN ENFANT AFGHAN DE 14 ANS. MÉDECINS DU MONDE S’INDIGNE ET SE MOBILISE CONTRE LA XÉNOPHOBIE
Communiqué de presse GRÈCE. ATTAQUE RACISTE : (...)
création de 30 centres de rétention en Grèce
En Grèce est prévue pour 2013 l’ouverture
Greece : deportation diary

Amnesty International : Greece : irrgular migrants and asylum seekers routinely detained in substandard conditions

MSF : migrants in detention (greece)

Amnesty International : the DublinII trap : transfer of asylum seekers to Greece

UNHCR : observation on Greece as a country of asylum Déc 2009

rapport de la croix rouge autrichienne
III. RESUME DES PRINCIPALES CONCLUSIONS 1. (...)
article, photos et vidéos de Patras avec La Reppublica
deux vidéos, un article et un reportage (...)
rapport de Norvegian organisation for asylum seekers sur la Grèce Avril 2008

rapport d’human right watch sur la situation des exilés à la frontière Grèce Turquie. Novembre 2008
http://www.hrw.org/fr/reports/2008/11/26/stuck (...)
MIE demandeurs d’asile en Grèce HCR Avril 2008

Rapport d’Human right Watch sur les mineurs isolés étrangers en Grèce. Décembre 2008

rapport du commissaire aux Droits de l’Homme après sa visite en Grèce. Janvier 2009

rapport 2005 d’Amnesty sur la Grèce

position des organisations norvègiennes sur les réadmissions en Grèce

Grèce : Pas de place pour les demandeurs d’asile (Amnesty)
L’organisation note la décision rendue (...)
Amnesty International : No place for an asylum-seeker in Greece
Greece must urgently improve the current (...)
Le rapport pro asyl sur les migrants en Grèce
Les effets de la procédure européenne Dublin (...)

 
 

Entrez votre recherche dans le formulaire ci-dessus puis validez.
 
  Plan du site / Web map  
  Espace privé  
   
Accueil - Fil d'info - Site réalisé avec SPIP