accueil
  Qui sommes nous ? | Sur l'asile | Maraudes | Exilés mineurs | Presse pays d'exil | Nous contacter | Photos | Archives
  Liens | A Calais | Les exilés sur les routes d'Europe | Adresses utiles à Paris

Accueil du site > Premières mobilisations - mars à mai 2003 > Les réfugiés irakiens de Paris n'auront que le pavé pour (...)

Les réfugiés irakiens de Paris n’auront que le pavé pour dormir.

Un des premiers communiqués du collectif

jeudi 17 avril 2003, par exiles10


Depuis la fermeture des structures d’hébergement d’urgence de Sangatte, des exilés kurdes d’Irak et d’Iran pour la plupart, dispersés par la police hors du Calaisis, vivent et dorment dans les rues du 10ème arrondissement, aux alentours des gares, sans aucune assistance.

Sur la pression d’un collectif de soutien [1], le conseil de Paris et le conseil d’arrondissement du 10ème ont voté des voeux visant principalement à demander la mise en place de mesures d’urgence pour l’hébergement, la nourriture, la santé et l’hygiène des “ réfugiés ”.

Le Maire du 10ème a rencontré le cabinet du ministre des affaires sociales et vient de rencontrer le Préfet de Paris. Mais depuis plus d’un mois, les voeux sont restés pieux et le gouvernement n’a pas tenu les maigres engagements qu’il avait pris (notamment pour l’aide alimentaire). La situation n’a pas bougé d’un iota et elle va s’aggraver avec la fin des soupes populaires de l’hiver et la fermeture des centres d’accueil, le 30 avril.

Aujourd’hui, les exilés, dont certains sont mineurs, sont désespérés et épuisés. On peut pourtant compter sur les doigts de la main ceux qui souhaitent retourner dans leur pays. Certains veulent se rendre en Angleterre, d’autres souhaitent rester en France mais hésitent à faire une demande d’asile. Comment ne pas hésiter à se lancer dans procédure qui dure en moyenne deux ans quand on dort dehors ?

A l’heure des grandes déclarations humanistes de Jacques Chirac sur l’accueil d’enfants irakiens, que signifie l’inaction et l’attentisme du gouvernement vis à vis des réfugiés irakiens ?

Le collectif de soutien des réfugiés du 10ème dénonce l’hypocrisie du gouvernement et lance un appel à la mobilisation.

Contacts presse :

Mélanie Le Verger-France Libertés tél : 01 53 25 10 40/06 74 29 78 51

Catherine Bourgain, Verts 10ème tél : 06.79.60.53.42

 
 
   
   
  Les paroles ne protègent pas de la pluie, Monsieur le Ministre !
Paris, le 20 mai 2003 Alors que plus de (...)
Le Xème arrondissement solidaire des exilés irakiens !
Après des années d’embargo qui ont (...)
Voeu voté par le Conseil d’Arrondissement du 10ème
Voeu déposé par Sylvie Scherer, Christophe (...)
Des Kurdes réfugiés dans un square du 10e
« En Irak, j’ai un travail, une maison, (...)
Voeu concernant la situation des exilés à Paris
Comme cela était prévisible, la fermeture du (...)
Question/réponse sur les exilés
Question publiée au JO le : 20/03/2003 (...)

 
 

Entrez votre recherche dans le formulaire ci-dessus puis validez.
 
  Plan du site / Web map  
  Espace privé  
   
Accueil - Fil d'info - Site réalisé avec SPIP