accueil
  Qui sommes nous ? | Sur l'asile | Maraudes | Exilés mineurs | Presse pays d'exil | Nous contacter | Photos | Archives
  Liens | A Calais | Les exilés sur les routes d'Europe | Adresses utiles à Paris

Accueil du site > Accueil de nuit tournant hiver 2003-2004 > Un marathon des exilés contre les dangers du froid

Face à l’indifférence du maire du 10ème,

Un marathon des exilés contre les dangers du froid

Appel à rassemblement lundi 8 décembre à 15h30 pour exiger l’ouverture d’un lieu d’hébergement d’urgence dans le 10ème arrondissement

dimanche 7 décembre 2003


Le 1er décembre 2003, quelques dizaines d’exilés kurdes, afghans, iraniens se sont faits expulser par la police d’un parking de la rue d’Enghien dans le 10 arrondissement de Paris où ils survivaient depuis quelques semaines.

Alors que l’hiver est déjà bien installé, les pouvoirs publics -pourtant parfaitement au fait de la situation - n’ont pris aucune disposition à ce jour pour assurer un hébergement d’urgence.

Le collectif de soutien aux exilés du 10ème qui dénonce depuis le mois de mars, aux côtés des exilés, le scandale politique du non-accueil que la France leur réserve, s’est refusé à les voir retrouver la rue. Il s’est s’organisé pour trouver des solutions d’accueil dans l’urgence. Les exilés ont ainsi passé une nuit dans un local associatif du 19ème arrondissement, une autre à l’association Autre Monde. Ils étaient samedi 6 décembre, dans les locaux du PCF 10ème et dans ceux du PCF 13ème dimanche 7 décembre. Malgré leur générosité, ces solutions ne sont pas la bonne solution, même si les exilés échappent ainsi au risque de mourir de froid.

Alors que le plan grand froid a été déclenché dimanche 6 décembre, la mairie du 10ème n’a pas ouvert de lieu d’accueil pour les exilés. Tous les prétextes sont bons pour critiquer les solutions d’urgence bricolées tant bien que mal par le collectif de soutien à sa place. La même indifférence caractérise l’attitude de la Mairie de Paris, et celle du gouvernement qui laisse à la rue des centaines de demandeurs d’asile sur tout le territoire national.

Puisque le député-maire, Tony Dreyfus, semble avoir oublié leur localisation, le collectif de soutien aux exilés du 10ème organise un marathon des centres d’hébergement d’urgence dans le 10ème lundi 8 décembre. Le départ sera donné à 15h30 au square Satragne[le square Satragne est situé à l’angle du boulevard Magenta et de la rue du Faubourg St Denis], lieu symbolique puisqu’il a servi de lieu d’accueil à de nombreux exilés pendant l’été. Le parcours sera défini de façon à passer à proximité des principaux centres d’hébergement d’urgence de l’arrondissement. La formule « marathon » a par ailleurs été retenue parce que l’effort musculaire est une des rares choses que les exilés peuvent tenter aujourd’hui pour se battre contre le froid.

 
 
   
   
  Accueil de nuit tournant pour les exilés
Où ont-ils dormi ? 3-4 décembre 2003 : dans (...)
Appello ad ospitare gli esuli e/o a dormire con loro
Dalla chiusura di Sangatte nel novembre del (...)
Appel à héberger les exilés et/ou à dormir avec eux
Depuis la fermeture de Sangatte en novembre (...)
Le système D des associations de l’humanitaire
LE PLANNING de présence au square Alban-Satragne
Migrants en errance dans le 10ème arrondissement de Paris
Le MRAP, à la suite d’autres associations,
Saint-Hippolyte 18-01-2004 : des élus présents
La paroisse Saint-Hippolyte a accueilli, pour (...)
Réveillon du 1er de l’an à l’AGECA
Pour la troisième nuit consécutive, l’AGECA
les exilés du 10e manifesteront pendant la nuit de Noël
Les exilés du Xème arrondissement de Paris (...)
L’illégalité et l’arbitraire dans la République
Aujourd’hui, 24 décembre une délégation (...)
Act Up-Paris héberge les exilés du Xème
Ce soir, Act Up-Paris accueillera dans ses (...)
Des réfugiés accueillis chez les Verts
UNE QUARANTAINE d’Iraniens, Irakiens, (...)
Les Verts ont accueilli les exilés du 10ème arrondissement
Face au refus et à l’incapacité de la (...)
Les exilés de la gare de l’Est à Paris pris au piège de leur rêve d’Occident
PARIS (AFP) - Des dizaines d’exilés, (...)
Des associations réclament un lieu d’accueil pour les migrants sans-logis
PARIS, 15 déc (AFP) - Des associations ont (...)
Conférence de Presse : les exilés toujours à la rue ?
Après quatre jours de repos grâce à leur (...)
Pour une véritable politique d’accueil des exilés
Les exilés qui, depuis des mois, survivent à (...)
Rue du Faubourg-Saint-Denis, les exilés en quête d’un toit
LE SQUARE Alban-Satragne reste le point de (...)
Les communistes hébergent les exilés du 10ème
Depuis le 1er décembre 2003 plusieurs (...)
Les exilés du 10ème arrondissement ont dormi à France Libertés
Depuis leur expulsion d’un parking du (...)
Expulsion d’exilés d’un parking souterrain
Le parking souterrain de l’immeuble sis (...)
Exilés ici et là-bas, toujours dans la rue
La situation des exilés de la place Carnot à (...)
Un premier décès dû au froid dans le 10ème arrondissement de Paris
Première victime du froid de l’hiver (...)
Ne laissons plus les exilés dormir dehors !
Pétition à signer en ligne, à télécharger et (...)

 
 

Entrez votre recherche dans le formulaire ci-dessus puis validez.
 
  Plan du site / Web map  
  Espace privé  
   
Accueil - Fil d'info - Site réalisé avec SPIP