accueil
  Qui sommes nous ? | Sur l'asile | Maraudes | Exilés mineurs | Presse pays d'exil | Nous contacter | Photos | Archives
  Liens | A Calais | Les exilés sur les routes d'Europe | Adresses utiles à Paris

Accueil du site > Accueil de nuit tournant hiver 2003-2004 > Les communistes hébergent les exilés du 10ème

Communiqué du PCF 20ème

Les communistes hébergent les exilés du 10ème

La section du 20ème arrondissement du Parti Communiste Français a accueilli les exilés dans ses locaux, pour la nuit du 9 au 10 décembre.

jeudi 11 décembre 2003


Depuis le 1er décembre 2003 plusieurs dizaines d’exilés Kurdes, Irakiens, Iraniens, Algériens et Soudanais errent dans Paris à la recherche d’un abri. Ils avaient été expulsés d’un parking du 10ème arrondissement sans qu’aucune solution n’ait été proposée alors que le dispositif « grand froid » a été enclenché.

Face à l’indifférence et au mépris des pouvoirs publics, les communistes expriment leur solidarité concrète avec les exilés en les accueillant dans plusieurs de leurs sections parisiennes.

Ces hommes ne sont pas des fantômes, mais des personnes de chair et de sang qui fuient des dictatures, la misère, la guerre et qui ne demandent qu’à vivre et à travailler dans la dignité !

Le gouvernement Raffarin encore une fois, montre son vrai visage !

Après la fermeture du centre de Sangatte, après avoir voté une loi indigne qui a remis en cause la convention de Genève et réduit à presque rien la notion de protection des migrants, ce qui avait été annoncé en terme d’ouvertures de places en CADA n’a pas été fait.

Les communistes dénoncent l’hypocrisie et le laisser aller du gouvernement et demandent l’ouverture de centres d’accueils pour les demandeurs d’asile. Il faut permettre aux personnes qui demandent l’asile politique ou territorial d’avoir des conditions de vie, de logement dignes et rétablir leur droit de travailler. Les solidarités et les luttes contre les dictatures, les atteintes aux droits de l’homme, les guerres partout dans le monde nécessitent une politique d’asile, respectueuse de la convention de Genève et l’universalité des droits humains.

La situation des exilés nous concerne tous et toutes et nous ne pouvons pas permettre qu’au déni du droit s’ajoute la précarité dans une errance sans fin.

Le gouvernement, le ministère des Affaires sociales et la DASS doivent prendre leurs responsabilités et garantir dans les meilleurs délais l’hébergement dans des conditions décentes.

Les communistes incitent la Mairie de Paris à prendre toutes les initiatives nécessaires pour protéger les exilés et faire pression afin que l’Etat prenne toutes ses responsabilités.

Ils saluent l’engagement et le dévouement des associations et des militants du collectif de soutien aux exilés, qui participent à cette action de solidarité.

Les communistes invitent tous ceux et celles qui ne veulent plus de cette société d’insécurité sociale et d’autoritarisme, de cette société d’égoïsme et du chacun pour soi à se rassembler pour dire non à Raffarin le 18 décembre, à 18 heures à Matignon.

 
 
   
   
  Accueil de nuit tournant pour les exilés
Où ont-ils dormi ? 3-4 décembre 2003 : dans (...)
Appello ad ospitare gli esuli e/o a dormire con loro
Dalla chiusura di Sangatte nel novembre del (...)
Appel à héberger les exilés et/ou à dormir avec eux
Depuis la fermeture de Sangatte en novembre (...)
Le système D des associations de l’humanitaire
LE PLANNING de présence au square Alban-Satragne
Migrants en errance dans le 10ème arrondissement de Paris
Le MRAP, à la suite d’autres associations,
Saint-Hippolyte 18-01-2004 : des élus présents
La paroisse Saint-Hippolyte a accueilli, pour (...)
Réveillon du 1er de l’an à l’AGECA
Pour la troisième nuit consécutive, l’AGECA
les exilés du 10e manifesteront pendant la nuit de Noël
Les exilés du Xème arrondissement de Paris (...)
L’illégalité et l’arbitraire dans la République
Aujourd’hui, 24 décembre une délégation (...)
Act Up-Paris héberge les exilés du Xème
Ce soir, Act Up-Paris accueillera dans ses (...)
Des réfugiés accueillis chez les Verts
UNE QUARANTAINE d’Iraniens, Irakiens, (...)
Les Verts ont accueilli les exilés du 10ème arrondissement
Face au refus et à l’incapacité de la (...)
Les exilés de la gare de l’Est à Paris pris au piège de leur rêve d’Occident
PARIS (AFP) - Des dizaines d’exilés, (...)
Des associations réclament un lieu d’accueil pour les migrants sans-logis
PARIS, 15 déc (AFP) - Des associations ont (...)
Conférence de Presse : les exilés toujours à la rue ?
Après quatre jours de repos grâce à leur (...)
Pour une véritable politique d’accueil des exilés
Les exilés qui, depuis des mois, survivent à (...)
Rue du Faubourg-Saint-Denis, les exilés en quête d’un toit
LE SQUARE Alban-Satragne reste le point de (...)
Les exilés du 10ème arrondissement ont dormi à France Libertés
Depuis leur expulsion d’un parking du (...)
Un marathon des exilés contre les dangers du froid
Le 1er décembre 2003, quelques dizaines (...)
Expulsion d’exilés d’un parking souterrain
Le parking souterrain de l’immeuble sis (...)
Exilés ici et là-bas, toujours dans la rue
La situation des exilés de la place Carnot à (...)
Un premier décès dû au froid dans le 10ème arrondissement de Paris
Première victime du froid de l’hiver (...)
Ne laissons plus les exilés dormir dehors !
Pétition à signer en ligne, à télécharger et (...)

 
 

Entrez votre recherche dans le formulaire ci-dessus puis validez.
 
  Plan du site / Web map  
  Espace privé  
   
Accueil - Fil d'info - Site réalisé avec SPIP