accueil
  Qui sommes nous ? | Sur l'asile | Maraudes | Exilés mineurs | Presse pays d'exil | Nous contacter | Photos | Archives
  Liens | A Calais | Les exilés sur les routes d'Europe | Adresses utiles à Paris

Accueil du site > Accueil de nuit tournant hiver 2003-2004 > Act Up-Paris héberge les exilés du Xème

Communiqué d’Act Up-Paris

Act Up-Paris héberge les exilés du Xème

lundi 22 décembre 2003


Ce soir, Act Up-Paris accueillera dans ses locaux des dizaines de réfugiés pour qu’ils puissent y passer la nuit dans des conditions supportables. Nous dénonçons l’indifférence totale dont témoignent les divers responsables (DDASS, Mairie de Paris et Etat) vis-à-vis de ces personnes.

Ces hommes sont Irakiens, Afghans, Iraniens, Kurdes, etc. Ils ne savent pas encore s’ils vont rester en France et y demander l¹asile. Ils sont tenus dans la plus grande ignorance de leurs droits par les pouvoirs publics. Depuis la fermeture du centre de Sangatte, qui les a poussé à l’errance, aucune information ne leur a été donnée sur le moyen de prétendre à l’asile, à un logement stable ou encore à une protection sociale. Les dispositifs d’hébergement d’urgence et le Samu social sont saturés et inadaptés à leur situation. Ils sont donc pour la plupart contraints de survivre dans la rue.

Nicolas Sarkozy et l’UMP se sont réjouis de la fermeture de Sangatte sans proposer aucune solution concrète à ceux qui y résidaient. Les mêmes ont révisé le droit d¹asile, dans un sens extrêmement restrictif tant au niveau national qu’au niveau européen. La situation dramatique des exilés du Xème montre bien l’absurdité criminelle de ces dispositions.

La Mairie de Paris, de son côté, refuse de faire quoi que ce soit, redoutant (voir le quotidien 20 minutes du 22 décembre) de créer un appel d’air et de faire de la ville un " nouveau point d’ancrage ". Bertrand Delanoë et Tony Dreyfus devront rendre des comptes de leur indifférence. Les exilés du Xème doivent-ils crever de froid et de faim afin de décourager de futurs exilés de venir à Paris ?

Les privations et le froid menacent déjà la santé des exilés du Xème. Mais leur errance a d’autres conséquences. Quand vos priorités sont de trouver de quoi manger, se chauffer, se loger, quand vous bénéficiez d¹une protection sociale au rabais, vous n’avez que peu de temps pour penser à la prévention, le dépistage et la prise en charge précoce d¹une infection comme le VIH. Combien de personnes sont séropositives sans le savoir, car le dépistage représente pour elles un luxe ? Combien le savent, mais n’ont pas le temps ou les moyens d’une prise en charge de qualité ?

Pour toutes ces raisons, Act Up-Paris soutient les actions et les revendications du collectif des exilés du Xème. Nous réclamons notamment l’ouverture très rapide d¹un centre de pré-accueil et d’orientation pour ces exilés, et l¹admission immédiate dans des centres d¹accueil de demandeurs d’asile (CADA) de ceux d’entre eux qui ont sollicité la protection de la France.

 
 
   
   
  Accueil de nuit tournant pour les exilés
Où ont-ils dormi ? 3-4 décembre 2003 : dans (...)
Appello ad ospitare gli esuli e/o a dormire con loro
Dalla chiusura di Sangatte nel novembre del (...)
Appel à héberger les exilés et/ou à dormir avec eux
Depuis la fermeture de Sangatte en novembre (...)
Le système D des associations de l’humanitaire
LE PLANNING de présence au square Alban-Satragne
Migrants en errance dans le 10ème arrondissement de Paris
Le MRAP, à la suite d’autres associations,
Saint-Hippolyte 18-01-2004 : des élus présents
La paroisse Saint-Hippolyte a accueilli, pour (...)
Réveillon du 1er de l’an à l’AGECA
Pour la troisième nuit consécutive, l’AGECA
les exilés du 10e manifesteront pendant la nuit de Noël
Les exilés du Xème arrondissement de Paris (...)
L’illégalité et l’arbitraire dans la République
Aujourd’hui, 24 décembre une délégation (...)
Des réfugiés accueillis chez les Verts
UNE QUARANTAINE d’Iraniens, Irakiens, (...)
Les Verts ont accueilli les exilés du 10ème arrondissement
Face au refus et à l’incapacité de la (...)
Les exilés de la gare de l’Est à Paris pris au piège de leur rêve d’Occident
PARIS (AFP) - Des dizaines d’exilés, (...)
Des associations réclament un lieu d’accueil pour les migrants sans-logis
PARIS, 15 déc (AFP) - Des associations ont (...)
Conférence de Presse : les exilés toujours à la rue ?
Après quatre jours de repos grâce à leur (...)
Pour une véritable politique d’accueil des exilés
Les exilés qui, depuis des mois, survivent à (...)
Rue du Faubourg-Saint-Denis, les exilés en quête d’un toit
LE SQUARE Alban-Satragne reste le point de (...)
Les communistes hébergent les exilés du 10ème
Depuis le 1er décembre 2003 plusieurs (...)
Les exilés du 10ème arrondissement ont dormi à France Libertés
Depuis leur expulsion d’un parking du (...)
Un marathon des exilés contre les dangers du froid
Le 1er décembre 2003, quelques dizaines (...)
Expulsion d’exilés d’un parking souterrain
Le parking souterrain de l’immeuble sis (...)
Exilés ici et là-bas, toujours dans la rue
La situation des exilés de la place Carnot à (...)
Un premier décès dû au froid dans le 10ème arrondissement de Paris
Première victime du froid de l’hiver (...)
Ne laissons plus les exilés dormir dehors !
Pétition à signer en ligne, à télécharger et (...)

 
 

Entrez votre recherche dans le formulaire ci-dessus puis validez.
 
  Plan du site / Web map  
  Espace privé  
   
Accueil - Fil d'info - Site réalisé avec SPIP