accueil
  Qui sommes nous ? | Sur l'asile | Maraudes | Exilés mineurs | Presse pays d'exil | Nous contacter | Photos | Archives
  Liens | A Calais | Les exilés sur les routes d'Europe | Adresses utiles à Paris

Accueil du site > Interpellation des politiques - janvier à mars 2004 > Interpellation de Delanoë, quelques brèves dans la presse

Interpellation de Delanoë, quelques brèves dans la presse

Notre interpellation de Delanoë a été rapportée par les Echos et France 3 IdF

jeudi 25 décembre 2003


les Echos du 24 décembre 2003

Delanoë face aux sans-papiers

Venu inaugurer un Resto du coeur dans le 13e arrondissement, le maire de Paris, Bertrand Delanoë, a été confronté hier à une manifestation de sans-papiers. Des Kurdes et des Afghans membres du Collectif des exclus du 10e arrondissement ont brandi des pancartes proclamant « Paris n’aime pas les exclus » et « Delanoë et Fillon laissent les exclus à la rue ». Dénonçant cet amalgame, le maire socialiste de Paris a exprimé son opposition à la constitution à Paris d’un « mini-Sangatte ».

France 3 Paris Ile-de-France 24 décembre 2003

Delanoë : non à un "mini-Sangatte" à Paris

Le maire de Paris, interpellé mardi par des réfugiés, a exprimé son opposition à un "mini-Sangatte" dans la capitale

« Ce que je refuse de faire, surtout sans l’Etat, c’est un mini-Sangatte à Paris, ce serait une faute, y compris contre ces personnes", a-t-il ajouté. Il faisait allusion au centre de rétention du Pas-de-Calais, fermé fin 2002.

Le "collectif" est formé en majorité d’hommes venus de Sangatte. Plusieurs veulent rester groupés à Paris.

"Dire Delanoë et Fillon c’est pareil, c’est scier la branche sur laquelle on est assis", a ajouté le maire, critiquant "cette bonne conscience à court terme qui fait mettre sur le même plan des politiques de solidarité réelle et l’absence de politique de solidarité".

 
 
   
   
  Lettre ouverte à François Fillon
Monsieur François Fillon Ministre des (...)
Quand le gouvernement abandonne sciemment les exilés au froid
En poussant une fois de plus, le 24 février (...)
Mise au point sur l’attitude du Collectif en matière d’information des exilés sur le dispositif d’hébergement d’urgence
Monsieur Benoît Normand, Conseiller du (...)
Delanoë : « Pas de mini-Sangatte à Paris »
PARMI LA TRENTAINE de personnes attablées (...)
Paris ne veut pas des exilés
« Je ne veux pas de mini-Sangatte à Paris. » (...)
Dans le 10e, les réfugiés dorment de siège en siège
Irakiens, Afghans, Kurdes... Depuis la (...)
Voeu des élus PCF/Verts au conseil de Paris
Voeu déposé par Catherine Gégout, Véronique (...)
Compte-rendu de réunion avec FDTA et la Mairie de Paris
Violaine, Gilles et moi avons participé (...)
Au ministère des affaires sociales, le vendredi 17 octobre 2003
Participants : Ministère des affaires (...)

 
 

Entrez votre recherche dans le formulaire ci-dessus puis validez.
 
  Plan du site / Web map  
  Espace privé  
   
Accueil - Fil d'info - Site réalisé avec SPIP