accueil
  Qui sommes nous ? | Sur l'asile | Maraudes | Exilés mineurs | Presse pays d'exil | Nous contacter | Photos | Archives
  Liens | A Calais | Les exilés sur les routes d'Europe | Adresses utiles à Paris

Accueil du site > Premières mobilisations - mars à mai 2003 > Des Kurdes réfugiés dans un square du 10e

Des Kurdes réfugiés dans un square du 10e

Article paru dans « 20 Minutes », jeudi 27 mars 2003

jeudi 27 mars 2003


« En Irak, j’ai un travail, une maison, une voiture. Ici, je n’ai rien. Même pas un passeport. » Azad, 29 ans, est arrivé à Paris il y a trois jours. Il s’est réfugié aux abords d’un square du 10e arrondissement, derrière la rue du Faubourg-Saint-Denis, où sont regroupés 200 autres Irakiens, Kurdes pour la plupart.

La guerre, les menaces qui pèsent sur son peuple, l’ont conduit à fuir sa ville, Douhk, et son pays. Sa famille s’est réfugiée dans les montagnes. « Loin des bombes. » Comme tous ses « frères irakiens, kurdes ou arabes », il espère passer en Grande-Bretagne. L’eldorado dans l’esprit de ces exilés. « Là-bas, on nous donnera des passeports, on pourra travailler », dit-il.

En attendant, ils palabrent le jour. La nuit, ils restent là, à même la rue, emmitouflés dans des cartons pour se protéger du froid. « On ne veut pas aller dans les camps (Ndlr : les centres d’hébergement d’urgence). Ceux qui y vont deviennent fous. » A cause de la drogue, du manque de sommeil, de la faim...

La prochaine étape, c’est Calais. Se cacher sous un camion pour prendre un ferry. Certains reviennent déjà, un peu déçus. « Avec ses grosses machines, la police arrive à détecter la chaleur humaine. C’est risqué. Je n’ai pas envie d’aller en prison, je suis un homme honnête. » Un Irakien, arabe celui-là, veut retourner chez lui. « L’Irak est une grande famille, soudée, unie. Saddam vaincra. J’y retournerai. »

Benjamin Wright

 
 
   
   
  Les paroles ne protègent pas de la pluie, Monsieur le Ministre !
Paris, le 20 mai 2003 Alors que plus de (...)
Les réfugiés irakiens de Paris n’auront que le pavé pour dormir.
Depuis la fermeture des structures d’héberge
Le Xème arrondissement solidaire des exilés irakiens !
Après des années d’embargo qui ont (...)
Voeu voté par le Conseil d’Arrondissement du 10ème
Voeu déposé par Sylvie Scherer, Christophe (...)
Voeu concernant la situation des exilés à Paris
Comme cela était prévisible, la fermeture du (...)
Question/réponse sur les exilés
Question publiée au JO le : 20/03/2003 (...)

 
 

Entrez votre recherche dans le formulaire ci-dessus puis validez.
 
  Plan du site / Web map  
  Espace privé  
   
Accueil - Fil d'info - Site réalisé avec SPIP