accueil
  Qui sommes nous ? | Sur l'asile | Maraudes | Exilés mineurs | Presse pays d'exil | Nous contacter | Photos | Archives
  Liens | A Calais | Les exilés sur les routes d'Europe | Adresses utiles à Paris

Accueil du site > Mobilisations autour du Centre de Réception des Etrangers - (...) > Appel à rassemblement devant le centre de réception des (...)

Communiqué de presse

Appel à rassemblement devant le centre de réception des étrangers

mercredi 7 avril 2004


Le Collectif de soutien des exilés du Xè arrondissement de Paris appelle une nouvelle fois à un rassemblement

le jeudi 8 avril, entre 8h30 et 10h du matin

devant le centre de réception des étrangers de la Préfecture de police de Paris (218, rue d’Aubervilliers, Paris, 19è), en soutien à la grève des personnels du centre de réception des étrangers qui dénonce les conditions indignes de réception des étrangers.

Depuis des mois, le collectif de soutien des exilés du Xè arrondissement de Paris dénonce l’absence d’accueil des primo arrivants et des demandeurs d’asile en France et interpelle les pouvoirs publics.

Menant une véritable politique de dissuasion à leur égard, laissant dans les rues des centaines d’exilés, dont beaucoup de mineurs, sa gardant de les informer de leurs droits en France, le gouvernement et la préfecture multiplient les obstacles et les atteintes à la dignité des étrangers demandeurs d’asile.

Cette démarche se situe dans le contexte d’un durcissement français et européen des lois sur le droit fondamental d’asile, dont le secrétaire général de l’ONU lui-même craint qu’il soit définitivement annihilé (allocution de Kofi Annan devant le Parlement européen, 29 janvier 2004).

Les exilés qui ont surmonté tous les obstacles aux frontières et qui ont eu la chance d’être informés de leurs droits se rendent au centre de réception des étrangers de la préfecture afin d’y retirer un dossier de demande d’asile qu’ils devront déposer à l’OFPRA.

Depuis des mois, la préfecture limite l’accès à ces centres, en mettant en place un système illégal de quota. Les vexations, humiliations et violences du personnel policier en poste devant le centre sont monnaie courante. Tout est fait pour décourager les exilés de demander l’asile en France. A cela s’ajoute une dégradation constante des conditions de travail pour le personnel de ces centres.

Indigné par ces traitements et placé dans des conditions de travail empêchant un accueil humain des étrangers, le personnel du centre de réception a déposé un préavis de grève, pour avoir une chance d’être entendu. La CGT de la préfecture de police avait déjà, le 24 mars dernier, lancé un appel à rassemblement qui avait regroupé 22 organisations politiques, associatives et syndicales et plusieurs élus de la région parisienne, mais aucun résultat.

Le personnel du centre de réception de la rue d’Aubervilliers renouvelle donc son appel et se met en grève, soutenu par le collectif de soutien des exilés du Xe arrondissement de Paris.

 
 
   
   
  A la préfecture de police de Paris, violences et illégalités pour empêcher des demandes d’asile
Aujourd’hui, la Cimade, le Collectif de (...)
Vendredi 30 janvier : Rassemblement devant le centre de réception des étrangers
La CIMADE et le Collectif de soutien des (...)

 
 

Entrez votre recherche dans le formulaire ci-dessus puis validez.
 
  Plan du site / Web map  
  Espace privé  
   
Accueil - Fil d'info - Site réalisé avec SPIP