accueil
  Qui sommes nous ? | Sur l'asile | Maraudes | Exilés mineurs | Presse pays d'exil | Nous contacter | Photos | Archives
  Liens | A Calais | Les exilés sur les routes d'Europe | Adresses utiles à Paris

Accueil du site > Accueil de nuit tournant hiver 2003-2004 > Appello ad ospitare gli esuli e/o a dormire con loro

Appello ad ospitare gli esuli e/o a dormire con loro

Traduction en italien de l’appel à herberger les exilés et/ou à dormir avec eux

mercredi 10 mars 2004


Dalla chiusura di Sangatte nel novembre del 2002, delle centinaia di stranieri continuano a fuggire dai loro paesi attraversando l’Europa alla ricerca di un paese dove trovare rifugio.

Nel decimo arrondissement, nelle vicinanze della Gare du nord che serve sia la Gran Bretagna che i paesi del nord dell’Europa reputati più accoglienti, tra le 200 e le 300 persone transitano di maniera più o meno prolungata, senza alcuna accoglienza che permetta loro di decidere se è in Francia che possono immaginare di richiedere l’asilo.

Espulsi all’inizio di dicembre da un parcheggio dove avevano trovato un ben misero rifugio , una cinquantina di esuli iracheni, iraniani e afgani e talvolata sudanesi sono da allora costantmente per strada. Per risparmiare loro un alloggio nei centri d’urgenza previsti per i senza dimora fissa (dispositivo saturo attraverso il quale i poteri pubblici tentano di negare sia la specifità del problema che la sua visibilità) o delle notti nelle strade e nei giardini di Parigi, il Collectif de soutien des exilés del decimo arrondissement è riuscito , durante il mese di dicembre 2003, a beneficiare in diverse occasioni dell’ospitalità di diverse organizzazioni associative, politiche e religiose . Delle notti sotto le stelle sono state cosi’ risparmiate agli esuli. Perché questa accoglienza a rotazione possa continuare a svolgersi nelle migliori condizioni, lanciamo un doppio appello :

a delle nuove organizzazioni suscettibili di ospitare gli esuli una o più notti a delle persone disposte ad ospitare gli esuli una o più notti a delle persone disposte a dormire nei luoghi d’accoglienza con gli esuli e con uno/a dei membri del collettivo.

Ma chiediamo anche saccoapeli e materassini.

Per contattare il collettivo : Collectif de soutien des exilés du 10ème arrondissement de Paris 52, rue de Chabrol 75010 Paris — exiles10@rezo.net

 
 
   
   
  Accueil de nuit tournant pour les exilés
Où ont-ils dormi ? 3-4 décembre 2003 : dans (...)
Appel à héberger les exilés et/ou à dormir avec eux
Depuis la fermeture de Sangatte en novembre (...)
Le système D des associations de l’humanitaire
LE PLANNING de présence au square Alban-Satragne
Migrants en errance dans le 10ème arrondissement de Paris
Le MRAP, à la suite d’autres associations,
Saint-Hippolyte 18-01-2004 : des élus présents
La paroisse Saint-Hippolyte a accueilli, pour (...)
Réveillon du 1er de l’an à l’AGECA
Pour la troisième nuit consécutive, l’AGECA
les exilés du 10e manifesteront pendant la nuit de Noël
Les exilés du Xème arrondissement de Paris (...)
L’illégalité et l’arbitraire dans la République
Aujourd’hui, 24 décembre une délégation (...)
Act Up-Paris héberge les exilés du Xème
Ce soir, Act Up-Paris accueillera dans ses (...)
Des réfugiés accueillis chez les Verts
UNE QUARANTAINE d’Iraniens, Irakiens, (...)
Les Verts ont accueilli les exilés du 10ème arrondissement
Face au refus et à l’incapacité de la (...)
Les exilés de la gare de l’Est à Paris pris au piège de leur rêve d’Occident
PARIS (AFP) - Des dizaines d’exilés, (...)
Des associations réclament un lieu d’accueil pour les migrants sans-logis
PARIS, 15 déc (AFP) - Des associations ont (...)
Conférence de Presse : les exilés toujours à la rue ?
Après quatre jours de repos grâce à leur (...)
Pour une véritable politique d’accueil des exilés
Les exilés qui, depuis des mois, survivent à (...)
Rue du Faubourg-Saint-Denis, les exilés en quête d’un toit
LE SQUARE Alban-Satragne reste le point de (...)
Les communistes hébergent les exilés du 10ème
Depuis le 1er décembre 2003 plusieurs (...)
Les exilés du 10ème arrondissement ont dormi à France Libertés
Depuis leur expulsion d’un parking du (...)
Un marathon des exilés contre les dangers du froid
Le 1er décembre 2003, quelques dizaines (...)
Expulsion d’exilés d’un parking souterrain
Le parking souterrain de l’immeuble sis (...)
Exilés ici et là-bas, toujours dans la rue
La situation des exilés de la place Carnot à (...)
Un premier décès dû au froid dans le 10ème arrondissement de Paris
Première victime du froid de l’hiver (...)
Ne laissons plus les exilés dormir dehors !
Pétition à signer en ligne, à télécharger et (...)

 
 

Entrez votre recherche dans le formulaire ci-dessus puis validez.
 
  Plan du site / Web map  
  Espace privé  
   
Accueil - Fil d'info - Site réalisé avec SPIP